Walking Dead T.16 : Un Vaste Monde - Par Robert Kirkman et Charlie Adlard - Ed. delcourt

9 octobre 2012 5 commentaires
  • Retour en force de LA série phénomène de ces dernières années outre-Atlantique, comme en France. À l'heure où se profile la troisième saison de la série télé {The Walking Dead}, Robert Kirkman et Charlie Adlard relancent l'intrigue du comics original en introduisant un nouveau personnage fort...
Walking Dead T.16 : Un Vaste Monde - Par Robert Kirkman et Charlie Adlard - Ed. delcourt

Malgré l’attaque des Rôdeurs, les pertes humaines et le complot de Nicholas pour reprendre à Rick et son groupe le leadership d’Alexandria, le calme est revenu dans la communauté. Désormais, Nicholas est intégré au Conseil et toutes les décisions sont prises collectivement. C’était sans compter avec l’arrivée d’un mystérieux voyageur répondant au nom de “Jésus”, aguerri en arts martiaux et capable de neutraliser seul et à mains nues Abraham et Michonne.

Nous en sommes déjà au volume 16 de l’édition française de Walking Dead, la BD de référence pour tous les amateurs du genre “zombie”. La formule est maintenant bien rodée. En plus de l’aspect survival-horror, tout le sel de ce comics créé par Robert Kirkman repose sur la profondeur psychologique des personnages et des relations entre eux.

Ainsi, même si son nom n’est jamais évoqué dans ce nouveau chapitre, le souvenir funeste du Gouverneur est pourtant très présent dans l’esprit de Rick Grimes durant tout le face-à-face avec Jésus, ce qui donne une saveur particulière à cette confrontation. Ne dit-on pas que chat échaudé craint l’eau froide ?

Enfin, les grandes questions de société ne sont pas en reste. Dans ce volume, la reconstruction hypothétique de notre civilisation sera l’un des grands enjeux pour nos personnages.

Walking Dead achève de nous convaincre et a définitivement sa place dans nos bibliothèques !

Paul "Jésus" Monroe

Voir en ligne : Walking Dead sur le site des éditions Delcourt

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • acheté 2 euros sur une brocante (déjà et bien oui) je dirais que je n’aurais pas mis plus dans cette bd ou les dessin sont de toute évidence vite fait (et juste bien ) et les dialogues bien vu. de la consommation rapide, façon comics, qui m’a laissé perplexe... c’est ça la BD vendu à des millions d’exemplaire...? ouais ben bof : agréable, mais pas mémorable.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 9 octobre 2012 à  16:00 :

      Merci pour ce témoignage fort intéressant.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 9 octobre 2012 à  18:57 :

      de la consommation rapide, façon comics, qui m’a laissé perplexe...

       ??? Mais c’est un comics. Mensuel. Ce que vous avez acheté c’est un recueuil. Ah, ils font fort les "fans" de bd dans les commentaires cette semaine...

      Répondre à ce message

    • Répondu par Cassidy le 9 octobre 2012 à  19:50 :

      Heu...en même temps commencer une série au tome 16(c’est bien ça ?), surtout une série comme Walking dead qui repose beaucoup sur le développement psychologique des personnages, c’est un peu, on va dire, "étrange".

      C’est comme regarder les 5 dernières minutes de "Citizen Kane" et dire ouais ben bof c’est ça "Rosebud" !
      On passe à coté de l’essentiel !

      Cordialement.
      Cassidy

      Répondre à ce message

      • Répondu par shagery le 12 octobre 2012 à  00:54 :

        Tout à fait d’accord avec Cassidy ! C’est aller assez vite en besogne que de rendre un avis en deux lignes, de surcroît, à la seule lecture du tome 16, alors que le développement des personnage évolue tout au long des 16 tomes.
        Toute critique est la bienvenue, du moment qu’on ait lu l’oeuvre complète, ou du moins, qu’on en ai lu suffisamment, pour appréhender l’histoire et les personnages sur la durée.

        Répondre à ce message