Wonder Woman Dieux et Mortels T2 - Par George Pérez, Len Wein & John Byrne - Urban Comics

22 septembre 2017 0 commentaire
  • Suite des aventures « classiques » de référence de la version moderne de Wonder Woman, un ensemble d’histoires riches qui va des problématiques de représentation sociale aux monstres mythologiques, en passant par la question de la foi. Dense et passionnant.

Nous retrouvons donc les aventures de la Wonder Woman ré-imaginée en 1986, suite à la relance éditoriale qu’a constitué Crisis on Infinite Earths, sous la plume de George Pérez, qui se charge aussi bien du dessin et que du scénario sur l’essentiel de ces épisodes.

Dans ce second tome [1] nous retrouvons deux vilains classiques, Silver Swan et Circée, créées respectivement en 1982 et 1949, mais ces affrontements ne concernent finalement que la première partie de l’album, la seconde s’avère en effet dépourvue d’action, sauf pour le tout dernier épisode, se focalisant sur les relations de Diana avec ses amis du « Monde des hommes », ses compatriotes de l’île du Paradis et enfin ses Dieux.

On distinguera sept grandes parties dans l’album. La première consacrée à Silver Swan, une vilaine cybernétique, qui porte les thèmes de la beauté et de la place au sein de la société, fait ici écho à l’image « publique » de Wonder Woman qui tente d’utiliser son aura pour défendre de nobles causes mais produit des effets pervers, qui vont la faire douter des bienfaits de la communication moderne !

Ensuite nous avons une rencontre entre Wonder Woman et Superman, sur leur attirance mutuelle. Étant donné que nous nous situons dans une période de relance des titres DC Comics et que tout l’historique avait été effacé, les auteurs ont pu s’amuser à cette question même si la réponse sera finalement qu’ils ne sont que des amis !

Wonder Woman Dieux et Mortels T2 - Par George Pérez, Len Wein & John Byrne - Urban Comics
Silver Swan, à l’histoire inspirée du "Vilain Petit Canard"
© DC Comics / Urban Comics

Vient après un voyage en Grèce, dans un coin d’îles un peu perdues, où Diana accompagne son amie Julia et sa fille Vanessa pour une visite chez de leur famille. Ce sera l’occasion d’être aux prises avec une société secrète de fidèles à la magicienne Circé qui contrôle la région !

À son retour Diana doit faire face au meurtre mystérieux de la personne en charge de sa communication, Myndi Mayer. Plusieurs épisodes seront consacrés à la personnalité controversée et complexe de cette femme qui maquera profondément Diana.

Nous retrouvons ensuite les intrigues liées aux Dieux et aux Amazones, tout d’abord avec l’annonce des Olympiens de la nécessité d’une migration cosmique pour laquelle l’assistance de la princesse amazone est requise, puis ce sont les Amazones qui décideront, à l’issue d’un long débat et d’un vote, d’ouvrir leurs portes au monde extérieur pour des échanges culturels !

Circé la magicienne qui va faire douter Diana de ses Dieux
© DC Comics / Urban Comics

Et les premiers visiteurs sont sans surprise… Julia et Vanessa ! Un séjour qui prend la forme de petites histoires de quelques pages, mises en images par un dessinateur invité à chaque fois différents, qui sont autant d’anecdotes sur l’histoire des Amazones, mais aussi avec une particulière consacrée à Steve Trevor, peu présent finalement dans l’album. Un passage constituant à notre sens le sommet de ce second tome !

Enfin nous terminons sur la venue du Dieu Hermès parmi les hommes, entraînant Diana dans ce qui n’est ni plus ni moins qu’une énorme « opération de séduction » visant à attirer de nouveaux fidèles au culte des Olympiens ! Une démarche ayant abondamment recours à la télévision et aux miracles qui, fatalement, se termine mal !

Un ensemble d’histoires variées qui mêlent habillement tradition et modernité, qui posent les bases de thèmes qui seront explorés durant les deux décennies suivantes mais qui sont, déjà, très réussies plus encore grâce à un George Pérez en état de grâce !

Photo de groupe concluant un séjour paradisiaque
© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Wonder Woman Dieux et Mortels T2. Scénario : George Pérez, Len Wein & John Byrne. Dessin : George Pérez, John Byrne & Collectif. Traduction Jean-Marc Lainé. Urban Comics, collection "DC Essentiels". Sortie le 2 juin 2017. 344 pages. 28,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Wonder Woman Dieux et Mortels sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique de l’Anthologie.

Greg Rucka Présente Wonder Woman sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2.

Wonder Woman Terre Un sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

Wonder Woman "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

Wonder Woman "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 The New 52,
- Lire la chronique du tome 4 The New 52,
- Lire la chronique du tome 5 The New 52,
- Lire la chronique du tome 6 The New 52,

Wonder Woman, Déesse de la Guerre sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique du tome 3.

[1Les épisodes contenus dans Wonder Woman Dieux et Mortels T. 2 sont :
- Wonder Woman #15-24, Annual #1 (décembre 1987 à septembre 1988),
- Action Comics #600 (février 1988).

  Un commentaire ?