Yako et Poko T1 - Par Mizusawa Etsuko - Komikku

4 septembre 2015 0 commentaire
  • Un monde dans lequel chaque humain possède son robot attitré semble un aboutissement naturel et efficace de l'évolution de notre société. Et pourtant, les ordinateurs rament et tournent au ralenti. Yako et Poko s'avère être la nouvelle série pour plus petits.

Ces derniers temps, les mangas pour enfants sont à l’honneur. Évoquons entre autres les surprenants Roji et Lucika aux éditions Ki-oon. Des séries toujours en cours qui font le bonheur des plus petits. Ce coup-ci, ce sont les éditions Komikku qui proposent un nouveau titre prometteur, tout droit sortit des méninges d’un certain Etsuko Mizusawa, dessinateur de Mes petits plats faciles by Hana.

Le récit de Yako et Poko se déroule dans un monde différent du nôtre, où chaque individu possède son propre robot, qu’il programme selon ses désirs. Une technologie aux résultats contrastés qui, d’un côté affiche des robots ultra-performants, dotés de la parole, serviables envers leurs usagers, et de l’autre, des ordinateurs presque obsolètes, d’une lenteur insensée.

Côté protagonistes, on retrouve Yako, un mangaka traditionnel et Poko, son chat robot-assistant. Poko le robot sert à la fois d’assistant au mangaka, mais aussi d’ami au quotidien. Un duo original et créatif, toujours en quête de stylos particuliers appelés Yukko, des objets devenus rares et recherchés.

En dépit de cette trame sympathique, le lecteur peut être rebuté par un graphisme un peu schématique, même s’il est élégant et précis. Mais les aventures de Yako et Poko séduiront les plus jeunes. Plein de fraîcheur et de créativité, ce titre permet de passer un agréable moment de détente.

Yako et Poko T1 - Par Mizusawa Etsuko - Komikku
Copyright : © 2014 Etsuko Mizusawa (AKITASHOTEN)

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Yako et Poko T1. Par Mizusawa Etsuko. Komikku Éditions. 208 pages, 7,90 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?