Angoulême 2013, nous voilà !

30 janvier 2013 2 commentaires
  • À quelques heures de l'ouverture du festival, parcourons le programme éclectique de ce 40e anniversaire, placé sous les signes de la commémoration et de l'ouverture.

Certes, une part du public vient à Angoulême pour voir les auteurs et chasser la dédicace, mais heureusement, le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême ne se cantonne pas à cela !

Ainsi, les conférences se succèdent aux ateliers, les rencontres suivent les performances graphiques, et les projections font le pendant des spectacles. Il serait illusoire de vous en faire l’article par le menu, tant le programme est riche et diversifié ! Que l’on soit orienté manga, fan de comics, lecteur de franco-belge, et/ou branché nouvelles technologies, vous pouvez réaliser votre propre programme du festival en choisissant parmi toutes les activités proposées dans l’horaire exaustif. Ou vous imprimez le pdf ci-dessous, et vous cochez, à l’ancienne, vos activités préférées.

Suivre le festival

Angoulême 2013, nous voilà !
Une fois de plus, le plan de la ville avec la localisation des différents lieux d’expositions et d’événements sera l’outil indispensable du festivalier.
Vous pouvez télécharger ce plan sur le site du festival

Avec tous ces événements, nombreux sont les moyens mis à votre disposition pour suivre de près ou de loin l’actualité d’Angoulême. Mis à part ActuaBD.com qui voudra vous faire vivre au plus près du festival, le FIBD a multiplié les moyens pour vous tenir informé : Facebook, Twitter, newsletter, ainsi qu’une abondante valse de vidéos postées sur YouTube, destinées à vous rappeler certains événements ’incontournables’.

Les plus branchés d’entre vous ne résisteront pas à l’application proposée par le festival pour leur iPhone. Sachez également que le programme "heure par heure" vous permet de sélectionner vos activités favorites et de transférer leurs horaires et coordonnées pour les synchroniser avec votre Outlook.


Le 40e anniversaire est l’occasion d’une grande retrospective. Arrêt sur image d’un Grand Prix qui nous a quitté en 2012 : Giraud - Moebius

Afin de débroussailler un peu ce programme très étoffé, voici quelques propositions d’activités :

- Les concerts de dessins sont une occasion rare et ludique de profiter du talent des auteurs et de leur réactivité. Cette année, vous pourrez admirer entre autres Zep, Charles Berberian, Boulet, Mathilde Domecq, Marion Montaigne, Vince, Siuhak et Little Thunder (quatre représentations)

- Dans le même esprit, les Rencontres dessinées avec le talentueux François Boucq

- Le spectacle Scènes libres avec Jean-C. Denis (deux représentations)

- La rétrospective des 40 ans de Grands prix en présence de Benoît Peeters (deux diffusions)

- Une table ronde traitant du dessin de presse avec Vuillemin et Jul

- Les différents débats autour de la bande dessinée numérique

- L’avant-première nationale du film Aya de Yopougon suivie d’une rencontre avec Clément Oubrerie et Marguerite Abouet

- Les débats se centrant sur la bande dessinée alternative

- La conférence consacrée à Jack Kirby : le roi des comics

- Le documentaire consacré à Benjamin Rabier, l’homme qui fait rire les animaux (deux diffusions)

Les remises de prix et projections

Impossible que tous les festivaliers assistent aux remises de prix. Mais notre rédaction vous tiendra informés le plus rapidement possible des différents lauréats.

Outre l’ouverture du festival le jeudi soir, voici les différentes cérémonies :

- Jeudi 12h30 : Remise du Prix ACBD au CIBDI à Emmanuel Guibert pour L’Enfance d’Alan

- Jeudi 18h : Remise des Prix Découvertes

- Jeudi 20h : Cérémonie d’ouverture

- Dimanche après-midi : Grand Prix d’Angoulême 2013

- Dimanche 16h : Cérémonie de clôture avec remise des prix


De nombreuses projections sont également programmées : du dessin animé en 3D de Moebius pour inaugurer la bâtiment de la Cité qui porte son nom, à l’inédit du Petit Prince adapté en bande dessinée chez Glénat, en passant par de nombreux documentaires.

On ne manquera également pas les diffusions des animés de Leiji Matsumoto (Albator, Galaxy Express 999, etc.), invité d’honneur du festival.

Outre l’avant-première d’Aya (voir ci-dessus), les passionnés profiteront sans doute de leur dimanche matin pour assister à la projection de l’avant-première de la nouvelle saison des Mystérieuses cités d’or, en présence des réalisateurs.

Si bien d’autres diffusions sont proposées, les amateurs d’embruns, d’aventure et de grand large accosteront au Vaisseau Moebius pour s’immerger dans le documentaire consacré à Patrice Pellerin.

Rencontres et expositions

Le festival est également l’occasion de visiter une grande série d’expositions, réunies le temps d’un long week-end. Ne boudez donc pas cette occasion unique, et n’hésitez pas à fuir les bulles surpeuplées pour vous ressourcer, le temps d’une immersion dans un univers spécifique.

De nouveau, impossible de toutes les citer, mais en voici un échantillon :

- Mickey & Donald, Tout un art ! L’occasion de revenir aux sources d’un univers mondialement connu, et récemment remis au goût du jour par Glénat.

- Les Arcanes d’Andreas : Ainsi que nous vous en parlions récemment, Andreas livre encore une œuvre unique en bande dessinée. L’occasion de découvrir ou de mieux comprendre le monde qu’il a créé.

- La Bande dessinée algérienne : voir à ce propos l’interview Dalila Nadjem (FIBDA) : "La bande dessinée algérienne renaît.", invitée du festival.

- Comès « À l’ombre du silence » : à la fois un maître du noir et blanc et un classique de la bande dessinée franco-belge, présenté par Thierry Bellefroid (lire son interview : " Comès est l’un des plus grands noms de la bande dessinée d’auteur en Belgique."

- Une très belle exposition rétrospective Uderzo in extenso

- L’incontournable biographie en bande dessinée du Grand Prix 2012 et président du festival 2013 : Jean-C. Denis


Rappelons également que des moments particuliers sont dédiés à la présentation des books, afin que dénicher les futurs grands auteurs. Ces rencontres se déroulent spécifiquement au pavillon des Jeunes Talents.

Enfin, le festival d’Angoulême est aussi l’occasion d’assister à quelques conférences pour approcher et comprendre l’univers de certains de vos auteurs favoris.

Citons par exemple :

- Leiji Matsumoto(Albator), invité d’honneur du Festival

- Patrick Sobral pour Les Légendaires

- Valérie Mangin & Thierry Demarez pour le remarqué Alix Senator

- le coloré Brüno

- Merwan & Nury qui signent le très apprécié L’Or et le sang

- Serge Lehman (Masqué)

- L’incontournable Uderzo

- Matthieu Bonhomme avec entre autres Esteban

- Le trio Vivès, Ruppert & Mulot

- le trublion Zep

- Alexis Dormal pour le délicieux Pico Bogue et sa rêveuse Anna Anna

- Le rare et talentueux Andréas

- Thierry Coppée et ses Blagues de Toto

- L’insondable Frederik Peeters

- Charlie Adlard pour l’événement Walking Dead (le tome 17 vient de paraître)

- Jacamon avec Le Tueur

- ainsi que beaucoup d’autres !


(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :