Angoulême 2013

  • Cette 40e édition devrait se fêter comme un anniversaire, avec un faste certain. On y retrouve une grande exposition de Jean-Claude Denis. Comès, Andréas, Jano ou la bande dessinée algérienne sont accrochés aux cimaises. Le bâtiment Castro devient Vaisseau Moebius...
    Mais après 7 années de règne de 9e Art +, les relations avec certains institutionnels et certains éditeurs ne sont pas très clémentes. Et puis, le 17 janvier : un coup de tonnerre vient zébrer ce ciel de grisaille : Benoît Mouchart quitte le FIBD pour rejoindre la direction de Casterman au mois de mars.
    Comment le FIBD va-t-il gérer ce tournant ? 2013 est une étape-clé dans la vie du Festival.

  • 5 février 2013 71 commentaires

    Willem, Grand Prix 2013 ! Est-ce une surprise ? Non, à double titre. D'abord parce que son nom circulait depuis quelques années entre certains membres de l'Académie, pas forcément dans le groupe de tête ; ensuite, parce que son élection est plus que probablement une réaction de l'Académie au (...)

  • 3 février 2013 33 commentaires

    Ce n'est pas une surprise, et c'est mérité : C'est « Quai d’Orsay. Chroniques diplomatiques » (Dargaud) de Christophe Blain et Abel Lanzac qui emporte le Prix du Meilleur Album au milieu d'une sélection qui, comme d'habitude ces dernières années, fait la part belle aux petits (...)

  • 3 février 2013 51 commentaires

    Énorme surprise ! Le dessinateur néerlandais Willem reçoit le Grand Prix 2013 de la ville d’Angoulême. Il faut s’attendre à ce que ce choix, pourtant légitime, essuie une salve nourrie de critiques, à commencer au sein même de l’académie des Grands (...)

  • 30 janvier 2013 2 commentaires

    À quelques heures de l'ouverture du festival, parcourons le programme éclectique de ce 40e anniversaire, placé sous les signes de la commémoration et de l'ouverture.

  • 30 janvier 2013 3 commentaires

    Leiji Matsumoto fête ses soixante ans de carrière. Il sera l’un des invités d’honneur d’Angoulême 2013. Quid de celui qui, au cours du portrait filmé lui étant dédié lors de la présentation de cette quarantième édition, se définissait comme : « d’abord un mangaka, un auteur de bande dessinée » (...)