En chemin elle rencontre... T.3 - Collectif - Des ronds dans l’O

15 mars 2013 0 commentaire
  • Après le tome 1 paru en 2009, le tome 2 paru en 2011, voici le troisième tome de cette série consacrée aux violences faites aux femmes, au respect de leurs droits, et à l'égalité Femme - Homme. Au total, 70 auteurs et une trentaine de sujets abordés.

Ce troisième tome traite plus particulièrement de l’Égalité entre les hommes et les femmes... Dans les lois, l’égalité des droits existe, bien sûr... Mais, comme le montre l’illustration finale de Claire Bouilhac, il s’agirait plutôt encore d’une créature fabuleuse et imaginaire... Un objectif, dirons-nous.

Nous retrouvons certains auteurs ayant déjà participé à l’un ou aux deux tomes précédents, ainsi : Marie Moinard, bien sûr, qui écrit plusieurs récits, Damien Vanders, déjà présent dans les tomes 1 et 2, Philippe Caza, Florence Cestac (qui signe la couverture), Laetitia Coryn, Claire Bouilhac, Jeanne Puchol, Anne Rouvin, Sergio Salma.

Parmi les nouveaux venus : Nicole Abar, Eric Appéré, Aurélia Aurita, Catherine Beaunez, Virginie Greiner, Olivier Le Bellec, Étienne Lécroart, Éric Lenaerts, Valérie Mangin, Damien Marie, Damien May, Anthony Moreau, Christelle Pécout, Marc-Renier, et Tignous. Au total, la parité (comme pour le tome 2) avec douze femmes et douze hommes !

Les sujets développés dans ce troisième volume sont principalement : le sexisme dans le langage, le rôle de l’éducation dans l’appropriation de l’espace, le sexisme dans les jouets, le droit à l’éducation pour les filles, la tenue vestimentaire en milieu scolaire et le harcèlement de rue, l’inégalité femme - homme dans la sphère politique, l’inégalité des salaires et le plafond de verre, la violence économique dans le couple, les conséquences des violences faites aux femmes sur les enfants...

L’album se compose de bandes dessinées (Plus ou moins longues ; la plus longue est celle de Damien Marie et Marc-Renier, "Cage", sur 21 pages), d’illustrations (souvent humoristiques, avec les dessins de Tignous, Caza, Catherine Beaunez, Lécroart, ou encore Éric Appéré) et de textes informatifs.

Nous apprenons beaucoup de choses encore une fois, comme par exemple que les femmes accomplissent 66% du travail mondial, produisent 50% de la nourriture, mais ne perçoivent que 10% des revenus et 1% de la propriété (source : UNICEF, 2007) ; ou encore que les femmes représentent 70% des pauvres dans le monde (source : UNIFEM, 2008). Cherchez l’erreur !

Comme pour les deux tomes précédents, le ton est sérieux mais pas plombant, notamment grâce à un choix d’auteurs exigeants mais orientés vers le grand public. Une nouvelle fois, tous se sont investis avec sincérité et conviction ; et cela se sent. À noter encore que, comme les deux précédents titres de la collection, cet ouvrage est une nouvelle fois réalisé en partenariat avec Amnesty International.

Le milieu de la BD n’est pas franchement épargné par la prédominance masculine... Marie Moinard, coordinatrice du projet et scénariste de plusieurs récits, écrit dans l’avant-propos : "Lorsque nous avons commencé ces volumes, il n’y avait presque rien sur le sujet dans le domaine éditorial. Cinq ans plus tard, ça n’a pas beaucoup évolué..."

Une série à découvrir et à faire découvrir.

En chemin elle rencontre... T.3 - Collectif - Des ronds dans l'O
Extrait de "Cage", par Damien Marie et Marc-Renier
© Des ronds dans l’O

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?