Vivre d’Amour et d’insouciance, c’est de la folie ! Vraiment ?

24 novembre 2017 1 commentaire
  • Un enfant regarde avec amour et admiration ses parents qui vivent leur vie comme une fête permanente. Dans cet univers lumineux, fait de danse et de musique, avec des personnages aussi improbables qu'attachants comme Monsieur le Sénateur ou Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique, les jours passent et ne se ressemblent pas. Mais tout a une part d'ombre et celle qui déploie ses ailes bouleversera tout sur son passage.

"Mister Bojangles" est une chanson interprétée par Nina Simone en 1971. Son titre a inspiré celui d’un roman à succès publié en 2016 par Olivier Bourdeaut. Ingrid Chabbert et Carole Maurel se l’approprient en gardant identique l’atmosphère du livre. D’ailleurs, on ne s’y trompe pas lorsque l’auteur du roman signe la préface de l’album, ce qui est bien le cas ici. Mais adapter ne veut pas dire copier et les artistes enrichissent l’histoire et l’univers d’Olivier Bourdeaut par leur propre sensibilité.

C’est une ode à l’Amour, un Amour total et exclusif. Nous envions cet enfant qui regarde avec une immense tendresse ses parents s’aimer, eux qui ne sont jamais sortis de l’enfance. Une vie d’insouciance, comme elle peut nous faire rêver, mais qui n’est jamais qu’une fuite en avant, sans fin. Et lorsque les maux rattrapent le rêve, lorsque l’ombre cache la lumière, il reste encore l’Amour, toujours, jusqu’au bout.

Un album lumineux, resplendissant, magnifique, un vrai coup de cœur.
Bravo et merci, Mesdames.

Vivre d'Amour et d'insouciance, c'est de la folie ! Vraiment ?
(c) Carole Maurel
(c) Carole Maurel

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

.
Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :