Ainsi se tut Zarathoustra - Par Nicolas Wild - La boîte à bulles/arte éditions

7 mai 2013 0 commentaire
  • Entre deux épisodes de Kaboul Disco, récit stupéfiant de séjours professionnels en Afghanistan, Nicolas Wild gambade entre Paris et Téhéran. Une plongée dans la culture zoroastrienne, méconnue, inspirée de faits réels.

Il s’en passe des choses dans la vie d’un graphiste globe-trotter. Nicolas Wild, à peine rentré à Paris, croise son amie Sophia, dont le père récemment décédé était une figure de la communauté zoroastrienne en Iran. Rien moins que l’une des plus anciennes religions monothéistes, après le judaïsme. Autour de cette personnalité hors du commun, Wild va découvrir plusieurs petits mondes qui se côtoient : les réfugiés afghans, la diaspora iranienne, un grand reporter, des artistes avant-gardistes...

Si ce long récit n’atteint pas les sommets de Kaboul Disco, on y retrouve le talent aigu de l’auteur pour raconter l’orient. Se mettant en scène avec une ironie douce-amère, il parvient à donner moult informations tout en s’attachant aux personnages, souvent aussi touchants que déterminés. Ses traits d’humour décalé, qui jaillissent dans des situations tendues, tempèrent une ambiance parfois grave, et la mémoire blessée des adeptes de Zarathoustra.

L’intrigue dramatique (le meurtre du père de Sophia) offre l’occasion de décrire les déchirements de l’Iran d’aujourd’hui, mais s’avère parfois un peu indigeste, notamment dans les longues scènes de procès. En revanche, quand Nicolas Wild évoque l’art contemporain en Iran, et plonge dans le passé de Cyrus, l’intérêt monte d’un cran.

D’autant que derrière l’habile observateur, se cache un très fin dessinateur.

Ainsi se tut Zarathoustra - Par Nicolas Wild - La boîte à bulles/arte éditions
© Wild, Nicolas/La boîte à bulles 2013

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

e blog de Nicolas Wild

Du même auteur sur actuabd :
- Kaboul Disco tome 1 et tome 2

  Un commentaire ?