Albin Michel BD : un retour calculé

6 février 2020 0 commentaire
  • Albin Michel is back in the game! Éditeur historique fondé en 1902 comptant parmi les plus gros éditeurs français, les éditions Albin Michel annonçaient en fin d’année dernière leur retour au 9e art. Le département sera dirigé par Marion Jablonski, auparavant directrice du département jeunesse. Nous avons pu rencontrer ce jeudi 30 janvier au FIBD 2020 l’éditeur en charge du projet : Martin Zeller en compagnie d’auteurs-star du catalogue à venir…

La maison d’édition signe un retour intelligent - quoique circonspect - emmené par un catalogue soigné et ponctué de fenêtre de sorties pertinentes. De gros succès-librairie à prévoir, qui devraient assurer une première année concluante et compenser une prise de risque jugée modique considérant les ressources du groupe Hachette. Zoom sur les premiers albums attendus.

Albin Michel BD : un retour calculé
Martin Zeller, éditeur BD
© Thomas Figuères

En avril 2020, deux albums viendront lancer le catalogue de la section BD des éditions Albin Michel. Tout d’abord, Les Enfants trinquent de Camille K., un roman graphique sur l’alcoolisme parental vu à hauteur d’enfant. Un premier album d’autofiction qui traitera d’un sujet sociétal lourd que l’on imagine d’ores et déjà touchant. Wait and see

Ensuite, une adaptation des Croix de bois de Roland Dorgelès, pièce littéraire historique du catalogue de l’éditeur, initialement publiée en 1919, se verra transposée au format gaufrier par le prolifique JD Morvan, accompagné du dessinateur Facundo Percio. L’adaptation du roman culte sur la Première Guerre mondiale tenait à cœur au scénariste de Irena qui est à l’initiative du projet. La promesse d’une véritable réinterprétation à découvrir chez vos libraires préférés au printemps prochain.

La rentrée littéraire de septembre se veut quant à elle alléchante avec la publication d’un guide de cuisine dessiné, adapté d’un classique du genre : Je sais cuisiner de Ginette Mathiot. La dessinatrice Jeanne Zoé-Lecorche se chargera de la mise en planches du guide culinaire paru en 1932 aux éditions Albin Michel.

Ce calme relatif permettra à la section BD des éditions Albin Michel de préparer un automne chargé, que l’on imagine déjà décisif. La littérature contemporaine n’est pas votre fort ? Point d’inquiétude, puisque Luz vous proposera une plongée au cœur de l’immense succès de librairie Vernon Subutex de Virginie Despentes publié aux éditions Grasset.

Le projet d’adaptation en deux tomes a permis au dessinateur de questionner l’écriture de l’ex-membre de l’Académie Goncourt (démission le 6 janvier dernier) dont il nous livrera certaines clés de compréhension avec le talent que nous lui connaissons.

Après le roman graphique, le guide de cuisine et les adaptations littéraires, place à la vulgarisation avec l’adaptation dessinée d’un succès mondial (10 millions d’exemplaires vendus !) : Sapiens – La révolution cognitive de Yuval Noah Harari (éd. Albin Michel). Deux poids lourds du secteur, David Vandermeulen et Daniel Casanave, seront aux commandes d’un projet prévu en 4 tomes. Des droits de traduction pour au moins quatre pays ont d’ores et déjà été négociés. Nul doute ne plane donc quant au succès de l’entreprise…

Quatre adaptations contre une création originale, 2020 sera patrimoniale du côté du nouveau département des éditions Albin Michel. Si le nombre réduit de titres traduit, d’après Martin Zeller, une volonté d’accompagnement de chaque parution, d’autres pourraient y lire un retour frileux. Les catalogues dont sont issus les ouvrages adaptés auraient d’ailleurs tendance à nous faire pencher dans ce sens. En effet, tous font partie du catalogue Albin ou de celui d’une maison du groupe Hachette, nullifiant les coûts de négociation de droits.

S’il semble prudent, ce catalogue 2020 n’en est pas moins bien pensé avec la parution de deux (probables) futurs best-sellers à l’automne. Les éditions Albin Michel tablent donc sur un Noël 2020 aux couleurs du 9e art. De bon augure alors que le lancement officiel de BD 2020 vient d’avoir lieu.

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?