BD Boum 2018 : Kris, lauréat du Prix Jacques Lob du scénario au coeur d’un palmarès "citoyen".

25 novembre 2018 5 commentaires
  • L’enthousiasme était palpable sur le scène du cinéma les Lobis de Blois lorsque Couetsch Lob, présidente du Prix Jacques Lob du scénario, laquelle, après un discours à peine cryptique commencé dans un imper proprement JackPalmerien, enfile une casquette sur la tête, officialisant ainsi la victoire de l’auteur Kris dans un palmarès qui, comme chez Kris, interpelle les problématiques du vivre-ensemble contemporain.

Ce Prix créé en 1991 en l’honneur du scénariste Jacques Lob (Le Transperceneige, Superdupont, Delirius, Jerry Spring...) a élu domicile au festival BD Boum de Blois depuis 1994 et récompense un auteur émergent, scénariste ou dessinateur-scénariste ayant déjà publié plusieurs albums.

Christophe Goret dit Kris, scénariste politique, avait plusieurs fois été dans la liste des éligibles au cours de ces dernières années, et la patience est bien mère de vertus car le voici cette année le grand vainqueur.

Né en 1972 dans une famille ouvrière, celui qui fut tour à tour barman, libraire et étudiant en histoire a commencé sa carrière de scénariste en 2002 chez Delcourt avec Toussaint 66 aux côtés du dessinateur Julien Lamanda. Il s’essaye ensuite au court-métrage avec Au fond sur le parapet des ponts qui s’intéresse à sa ville natale, Brest, et pour lequel il remporte le Prix Estran du meilleure scénario en 2003.

C’est la même année qu’il entame l’écriture d’Un Homme est mort, paru en 2006, cet album dessiné par Étienne Davodeau marque le début d’une longue collaboration entre le scénariste et l’éditeur Futuropolis, et remporte même le prix de la bande dessinée d’actualité France Info.

BD Boum 2018 : Kris, lauréat du Prix Jacques Lob du scénario au coeur d'un palmarès "citoyen".
Un Homme est mort, une oeuvre marquante de Kris
© Futuropolis

Son goût pour l’Histoire se retrouve dans son œuvre : Notre mère la guerre, Un sac de billes, Svoboda ou encore Violette Morris  ! Kris aime l’histoire et le lui rend bien au travers d’œuvres puissantes et interpellantes.

En 2013, il fait partie des cofondateurs de La Revue Dessinée, qui propose des enquêtes, des reportages et des documentaires en bande dessinée, un vrai travail de reporter.

Violette Morris, dernière oeuvre en date de l’auteur
© Futuropolis
Kris et Couetsch Lob lors de la remise du Prix
Photo Didier Pasamonik

Le scénariste n’a pas caché son émotion lorsqu’il a reçu le prix des mains de Couetsch Lob, et a exprimé toute l’importance que cela représente pour lu après quinze ans dans le métieri. Une récompense méritée, et qui ne sera certainement pas, espérons-le pour lui, la dernière de sa carrière.

Sans plus attendre, voici les autres lauréats :

PRIX RÉGION CENTRE - VAL-DE-LOIRE
Ce prix récompense une bande dessinée, pour sa portée citoyenne

- L’Odyssée d’Hakim par Fabien Toulmé, Éditions Delcourt

En vidéo, Fabien Toulmé, lauréat pour "L’Odyssée d’Hakim", Éditions Delcourt

PRIX LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT 41 pour le JEUNE PUBLIC
Le prix Ligue de l’enseignement 41 pour le jeune public récompense une œuvre de bande dessinée de qualité pour l’enfance et la jeunesse

- La Boîte à musique, Bienvenue à Pandorient par Carbone & Gijé, Éditions Dupuis

Carbone venue chercher son prix pour "La Boîte à musique, Bienvenue à Pandorient" par Carbone & Gijé, Éditions Dupuis

PRIX CONSEIL DÉPARTEMENTAL de Loir-et-Cher
Ce prix récompense une bande dessinée de qualité, pour les 11-14 ans

- Journal d’un enfant de Lune, Joris Chamblain, Anne-Lise Nalin, Éditions Kennes

Dimitri Kennes venu chercher le prix pour "Journal d’un enfant de Lune" de Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin.

PRIX LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE
Ce prix récompense un auteur de la région de la zone de diffusion du quotidien

- Le Pouvoir de la satire par Terreur Graphique, Éditions Dargaud

Terreur Graphique primé pour "Le Pouvoir de la satire" (Dargaud)

BOURSE TREMPLIN CAISSE D’ÉPARGNE
Aide un auteur en voie de professionnalisation

- Nicolas Gomès, pour L’Auberge aux mille nuages (inédit)

Nicolas Gomès, Prix de la Caisse d’Epargne

Les médailles en chocolat
Conviviales et alléchantes, les médailles en chocolat sont attendues chaque année comme l’événement sympathique du festival

- Marie-Hélène et Régis Loisel
- Philippe Peter
- Les dames de la côte de Perros-Guirrec
- ONACVG

Marie-Hélène et Régis Loisel , médaillés en chocolat !
Médaille en chocolat pour les Trois dames de Perros-Guirrec

(par Vincent SAVI)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Donc un prix bien-pensant (positionnement Gauche institutionnelle, Conseil départemental, Banque d’Etat, et tutti quanti), qui récompense un livre qui fait l’apologie d’une collabo notoire…Il y a un certain Jacques Lob qui doit se retourner dans sa tombe !

    Répondre à ce message

    • Répondu par hosni le 4 décembre à  16:19 :

      Vous n’avez pas l’air de savoir du tout qui est (était) Jacques Lob...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Henri Khanan le 4 décembre à  19:32 :

        Je n’ai pas lu le livre, mais je pense que le traitement surpasse le sujet ; ce n’est pas parce qu’un livre traite de collabos que ses auteurs éprouvent de la sympathie pour eux, au contraire c’est peut-être pour mieux les dénoncer !

        Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 4 décembre à  20:31 :

      Encore la remarque de quelqu’un qui n’a manifestement pas lu le livre qui n’est évidemment pas une apologie de la collaboration.

      Il y a eu plusieurs BD sur Céline qui, là non plus, ne tombent pas dans ce travers. On peut parler d’un personnage douteux sans pour autant adhérer à ce qu’il représente.

      La simple formulation de votre remarque ("gauche institutionnelle...", etc.) montre à qui on a affaire. Le jury du Prix Lob pense au contraire qu’il aurait été fier d’honorer un scénariste comme Kris, son talent et ses valeurs.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Polo le 5 décembre à  15:37 :

      Visiblement, patydoc ne connait ni Jacques Lob ni Kris mais il tient à ce que ça se sache.

      Répondre à ce message