Collectors

Chakir à Drouot !

Par le 23 novembre 2022                      Lien  
C’est une rare dispersion d’atelier qui a lieu en cette fin de semaine à l’Hôtel Drouot par l’entremise du cabinet du commissaire-priseur Emmanuel Farrando : quelque 438 lots visibles, en présence de l’auteur, ce vendredi 25 novembre à partir de 11h00, la vente aux enchères ayant lieu le lendemain. L’occasion de rencontrer l’un des dessinateurs les plus iconiques de Pilote qui porte beau pour ses 88 ans : Chakir, et de se replonger dans des souvenirs de lecture comme « Séraphin, Angelure et Tracassin » pour le journal Pilote, « l’inspecteur Saboum » pour Bayard ou encore les aventures de « Héroïco et les Dog-Boys » pour Pif Gadget ! La vente aura lieu en salle à Drouot, mais aussi sur Drouot Live et Interenchères le samedi 26 novembre, dès 11h00, avec une coupure à l’heure du déjeuner.
Chakir à Drouot !
Publirédactionnel

Ah, Chakir vous ne connaissez peut-être pas… Mais si, si vous êtes né dans la deuxième moitié du XXe siècle en France, forcément. Voici un petit résumé de sa carrière en guise de rattrapage : Né à Paris en 1934, il a 17 ans quand il veut devenir dessinateur. Il rencontre le cartoonist Jean Bellus, star du dessin d’humour de l’époque, qui l’encourage dans cette voie.

Dès 1952, il publie ses premiers dessins et c’est le début d’une longue carrière qui s’arrête en 1988 marquée par des publications dans le Journal de pilote qui sont encore dans toutes les mémoires : la série Séraphin, Angelure et Tracassin avec ses personnages bonhommes dessinés dans avec un trait espiègle, de 1962 à 1964. [1]

La remarquable série "Séraphin, Angelure et Tracassin" dans Pilote

Il travaille ensuite pour Bayard Presse avec L’Inspecteur Saboum, pour Tintin avec L’Insulaire, pour Pif Gadget avec Héroïco et les Dog-Boys.

En 1983, à 47 ans, il devient un des premiers profs à enseigner la BD à Angoulême, pilotant la coordination de l’atelier de la section Arts graphiques de l’École des Beaux-Arts.

L’une des figures de Bayard Presse dans les années 1970
La série de Chakir pour Pif Gadget

Son œuvre traverse donc tout l’âge d’or de la BD et vous pourrez peut-être acquérir, pour quelques billets, de jolis dessins bien caractéristiques de ce trait clair et frais qui prend sa source dans le dessin d’humour « à la française » pour incarner ensuite la BD franco-belge dans sa facture la plus classique. Et ceci sur tous les thèmes comme le paradis et l’enfer, l’enquête policière, le cinéma ou… les douanes.

Jean Chakir est l’illustrateur des couvertures de l’humoriste Jean-Charles.

Cerise sur le gâteau, la dispersion de cet atelier comprend un élément unique : une ensemble d’illustrations jeunesse pour Hachette de Jean Giraud (aka Moebius) sur la préhistoire. Le jeune artiste n’a alors que 19 ans mais déjà un talent affirmé. Une pièce unique. Cette suite de dessins à été offerte par Jean Giraud à Chakir. Un ouvrage peu connu des bédéphiles. Des dessins du célèbre Barberousse viennent fermer le ban. Une vente qui vaut le détour !

Rare dessin de Jean Giraud à ses débuts. Il avait 19 ans !
Jean Chakir et l’expert de la vente Michel Coste

Voir en ligne : SUIVRE LA VENTE EN LIGNE SUR DROUOT.COM

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

[1Tout ces albums ont été réédités sous le label angoumoisin du Coffre à BD, hélas aujourd’hui épuisés.

✏️ Jean Chakir Humour Marché de la BD : Faits & chiffres 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Chakir à Drouot !
    24 novembre 13:06, par Patrick GAUMER

    Certaines illustrations "préhistoriques" de Jean Giraud agrémentent Hommes et cavernes. Nos ancêtres il y a 20.000 ans, un ouvrage rédigé par François Desprez, paru en 1957 dans la collection "Eureka" des éditions Fleurus.
    J’en profite pour saluer bien amicalement Jean Chakir et conseiller la lecture du prochain Bananas qui lui consacrera un large dossier.
    PG

    Répondre à ce message

    • Répondu le 26 novembre à  22:28 :

      J’ai deux grands souvenirs de Chakir : Bull’Gloup Poisson-Volant, plusieurs histoires parues dans le regretté Mensuel International des Amis de Lucky Luke en1974. Et quelques années plus tard, la série des aventures de Héroïko et les Dog-Boys dans Pif Gadget : hommage délicieux à tous les enfants qui ont joué aux cow-boys et aux indiens quand ils étaient petits, et à Lucky Luke en particulier (le héros avait le même look : chemise jaune, foulard rouge, jean bleu et gilet noir). A noter qu’il n’était pas le premier à faire un clin d’oeil à Lucky Luke dans Pif. Avant lui, il y avait Chacal Bill, qui avait adopté la même tenue et était accompagné d’un cheval blanc à crinière jaune, encore plus anthropomorphique que Jolly Jumper. Les auteurs étaient Maverick et Alpha.

      Répondre à ce message

PAR   
A LIRE AUSSI  
Collectors  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD