Albums

"Donjon", la saga de Trondheim, Sfar & Co, dépasse le cap des 50 titres

Par Charles-Louis Detournay le 23 novembre 2022                      Lien  
Avec ce nouvel opus, la saga de Donjon franchit le cap des cinquante albums (que l'on compte ou pas le jeu de rôles). Il s'agit aussi du cinquième opus dessiné par Boulet, qui dépasse ainsi Trondheim pour s'accaparer pleinement le style de la série. Un récit sans doute un peu moins drôle que les précédents, mais chargé en émotions et qui fait bien avancer cette partie de la saga vers "Crépuscule". À ne pas rater pour les amateurs de la première ou de la dernière heure !

Plus de doute, The Donjon is back ! Depuis 2020, on compte pas moins de quatorze nouveautés, qui étançonnent déjà les précédentes sections du Donjon (Potron-minet, Crépuscule, Monsters, Parade et Bonus), mais qui échafaudent également de nouvelles ailes, plus extrêmes, avec Donjon Antipodes - et Donjon Antipodes +.

De tout cet édifice patiemment construit depuis 1998, la tête d’affiche reste bien entendu Donjon Zénith, une partie de la série débutée dans l’humour avec les déboires d’Herbert, mais qui doit progressivement s’enfoncer dans le côté plus sombre jusqu’à atteindre la partie Crépuscule, lorsque notre gentil canard est devenu Le Grand Khân et qu’il règne en despote sur Terra Amata. Il y a donc cent numéros pour opérer cette douce transition, et ce neuvième opus en est un élément marquant.

"Donjon", la saga de Trondheim, Sfar & Co, dépasse le cap des 50 titres

Rappelons qu’outre le gardien du Donjon, deux couples de personnages font avancer Donjon Zénith : Herbert et Isis qui se sont rencontrés au tome 3 de la série, sans oublier Marvin et Pirzuine. Une saga qui devient familiale car on s’était précédemment intéressé aux parents de ceux-ci, et dans ce tome 9, chacun de nos deux couples a eu un enfant presque au même moment, mais avec des conséquences bien différentes.

En effet, après s’être centré sur Marvin, ses fiançailles et le décès de sa mère dans les deux tomes précédents, ce nouvel opus se focalise à nouveau sur Herbert et sa relation avec Isis, alors que leur fils vient de naître. Si les jeunes parents se réjouissent de cette nouvelle arrivée, des tensions ne tardent pas à se faire sentir. Isis veut soumettre son bébé au rite de passage traditionnel kochaque, issu de sa culture. De son côté, jugeant ce rite bien trop dangereux, Herbert tente de l’en dissuader. Incapable de la convaincre, il décide finalement de kidnapper le nourrisson !

Cette thématique est sans doute l’une des plus sérieuses que la série a posé en cinquante titres. Tout au long du récit, on traite de la paternité et de la maternité, mais surtout de la question des traditions qui se heurtent à l’amour et la confiance que l’on porte à l’autre. Il en découle un subtil développement sur la tolérance et la distance qui peut se créer à cause de la différence des cultures.

L’album n’est pas non plus un pensum cérébral ! Il ne manque par exemple pas d’action, car le Gardien est bien décidé à reprendre son château à Guillaume de la Cour, avec l’aide de quiconque pourra l’aider. Une bataille rangée qui réintègre d’ailleurs le coffre aux esprits présenté dans le dernier Donjon Monsters dont on vous parlait il y a quelques jours, même s’il ne faut absolument pas avoir lu celui-ci pour profiter de cette nouveauté. Il contient également quelques éléments humoristiques bien dosés, histoire de maintenir l’esprit de l’univers sans sacrifier aux sentiments forts qui prennent cette fois le pas dans cet album.

Un extrait du tirage limité grand format N&B

Au sein de cette réussite, Boulet mérite une bonne part des éloges. Certes, on est parfois un peu étonné quand il utilise des codes mangas pour dessiner les traits d’Isis succombant sous les émotions, mais cela permet de comprendre la frontière qui sépare les deux protagonistes tout en jouant sur leurs origines. Quant au reste, Boulet s’est complètement accaparé l’univers, au point que l’on n’imagine même plus Trondheim en reprendre les rênes graphiques.

L’action, les tourbillons des nuages, la force des personnages, cela part dans tous les sens et l’on en profite pleinement. Le tout est, bien entendu, appuyé par les belles couleurs de Walter qui s’est également donné sans compter. Mais si vous voulez profiter pleinement du dessin de Boulet, achetez le tirage limité grand format en noir et blanc pour en prendre plein les yeux.

Au final, ce Larmes et brouillard s’avère un excellent album, plein de forces, de sentiments et de rebondissements, sans doute l’un des plus intéressants de la série. Si vous désirez le savourer comme il le mérite, nous vous conseillons de relire les précédents Donjon Zénith, au moins à partir du tome 3, afin de bien se remettre tous les personnages en mémoire.

Quant à la saga dans sa globalité, elle n’est pas prête de s’interrompre. On nous annonce déjà le Donjon Monsters 17 dessiné par Gatignol qui est prévu pour le second semestre. Entretemps, le dixième Donjon Zénith, à savoir la suite de ce Larmes et brouillard est déjà prévu pour le mois de mars prochain. Taïaut !

Plus que quatre mois à attendre pour déjà profiter du tome 10 de "Donjon Zénithe"

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782413047117

Donjon Zénith T. 9 : Larmes et brouillard par Sfar, Trondheim, Boulet & Walter - Delcourt

Dans le même univers, lire quelques-uns de nos précédents articles :
- Un nouveau "Donjon Monsters" pour Halloween
- Le retour de "Donjon Potron-Minet"
- Le "Donjon" de Sfar & Trondheim se projette dans le futur avec Vince
- Trondheim & Sfar reviennent à leur "Donjon"
- la première interview d’Alfred & Mazan : "On a l’impression que ce n’est pas nous qui les avons dessinés" et la seconde partie : "La philosophie de cette conclusion, les héros face au temps, est très belle"
- La fin du "Donjon" de Trondheim, Sfar & Co
- Donjon fête ses 10 ans !

Tous les visuels sont : © Editions Delcourt, 2022 – Boulet, Sfar, Trondheim

Donjon Delcourt ✍ Joann Sfar ✍ Lewis Trondheim ✏️ Boulet à partir de 10 ans Humour Heroic fantasy 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
4 Messages :
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD