Diamond is Unbreakable T1 - Par Hirohiko Araki - Tonkam

12 août 2015 0 commentaire
  • Nouvelle édition, proposée par Tonkam, de l'ultime partie encore à rééditer de la saga {Jojo's Bizarre Aventure}. Et il était temps puisque {Diamond is Unbreakable}, la quatrième partie de l’œuvre d'Hirohiko Araki, est tout bonnement notre préférée.

Ce que construit, dans le paysage du manga, Hirohiko Araki depuis bientôt trente ans est indéniablement colossal. Nous avions tenté, en mars dernier, de vous en donner un aperçu à l’occasion de la nouvelle édition de la deuxième partie de sa grande saga, Jojo’s Bizarre Adventure. Avec Diamond is Unbreakable, qui date du début des années 1990, Tonkam achève la réédition des quatre premières parties de la saga, anciennement parues chez J’ai lu et épuisées depuis bien longtemps, et dont les volumes d’occasion s’arrachaient il y a encore peu des fortunes.

Tonkam avait choisi, dans sa démarche, de ne pas suivre l’ordre "naturel" de différentes parties, il est vrai globalement indépendantes les unes des autres. Mais la partie 4, relancée aujourd’hui, s’inscrit, pour ce qui est de l’intrigue globale, dans la continuité assez directe de la troisième, habituellement considérée comme la plus populaires des "saisons" de la saga et par laquelle Tonkam avait débuté, tout en marquant avec elle une profonde rupture narrative.

Diamond is Unbreakable T1 - Par Hirohiko Araki - Tonkam
Il ne faut pas embêter Josuke sur sa coupe de cheveux
Diamond is Unbreakable T1 © Hirohiko Araki / SHUEISHA Inc. / Tonkam

L’action se situe en 1999, dix ans après la victoire de Jotaro sur le vampire Dio. Le héros de Stardust Crusaders se rend à Morio, ville (fictive) japonaise, pour y retrouver Josuke Higashikata, 16 ans, fruit d’une union secrète entre son grand-père Joseph Joestar et une jeune japonaise. Il compte aussi y mener enquête, un criminel doté d’un "stand", ces pouvoirs terrifiants découverts dans la partie 3, y ayant été détecté.

Là où Stardust Crusaders emmenait son lecteur à travers le monde pour une succession d’affrontements titanesques, Diamond is Unbreakable va jouer la carte de l’unité de lieu - la ville de Morio - et nous proposer une sorte de chronique du quotidien sous le signe des "stands", dressant au passage une galerie de portraits de fascinants marginaux où sans cesse le sublime le dispute au grotesque.

Un fil rouge, ténu, se construit toutefois autour du motif de l’enquête, qui va se ramifiant au fil des chapitres, du criminel poursuivi à l’origine mystérieuse de l’apparition de manieurs de stands dans la ville. Mais le changement de rythme et d’échelle avec la précédente saison de Jojo’s Bizarre Adventure est manifeste et propose une nouvelle approche, plus fine et nuancée, d’un univers d’abord dédié au shonen de combat.

Hirohiko Araki rebat ici les cartes du genre pour nous offrir un profond et stimulant renouvellement de son art. Une vraie réussite que tout amateur de manga se doit de découvrir, ou redécouvrir.

Et voici le stand de Josuke !
Diamond is Unbreakable T1 © Hirohiko Araki / SHUEISHA Inc. / Tonkam
Documents
L'enquête commence, avec un assassin qui utilise son stand pour posséder ses (...)

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

"Diamond is Unbreakable" T1 ("Jojo’s Bizarre Adventure" Partie 4). Par Hirohiko Araki. Traduction Satoko Fujimoto. Tonkam, collection Shonen. Sortie le 1er juillet 2015. 192 pages. 6.99 euros.

Lire l’article "Hirohiko Araki, futur grand prix d’Angoulême ?" qui présente la saga Jojo’s Bizarre Adventure.
Lire la présentation de Steel Ball Run

- Commander Diamond is Unbreakable T1 chez Amazon ou à la FNAC

Pour découvrir les autres parties de la saga Jojo’s Bizarre Adventure :
- Commander Phantom Blood T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Commander Battle Tendency T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Commander Stardust Crusaders T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Commander Golden Wind T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Commander Stone Ocean T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Commander Steel Ball Run T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Commander Rohan au Louvre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?