Hedge Fund T1/3 - par Hénaff, Roulot & Sabbah - Troisième Vague/Le Lombard

15 mars 2014 2 commentaires
  • Lorsque les auteurs du "Testament du Capitaine Crown" s'associent à un trader, cela donne "Hedge Fund", le nouveau polar financier du Lombard.

Franck Carvale est un jeune courtier français travaillant pour une société d’assurances à Hong Kong. Jeune, beau et intelligent, il n’en est pas moins un looser. Incapable de placer ses produits d’assurance-retraite auprès d’une clientèle de particuliers, il traine son spleen le soir dans les boîtes de nuit, où les plus belles filles le snobent pour se jeter dans les bras de ses collègues traders.

Un jour, Franck à rendez-vous chez un riche client nommé Ergyu Bilkaer, qui souhaiterait placer 300 millions de dollars. Mais le rendez-vous se passe mal, Bilkaer l’humilie et lui prédit avec dédain une carrière calamiteuse. Malgré sa rudesse, Bilkaer décide tout de même de donner sa chance à notre malheureux courtier, en lui offrant un poste de trader dans une grande institution financière hong-kongaise.

Hedge Fund T1/3 - par Hénaff, Roulot & Sabbah - Troisième Vague/Le Lombard
Hedge Fund T1
Par Hénaff, Roulot & Sabbah (c) Troisième Vague/Le Lombard

Si la crise financière que nous subissons depuis plusieurs années a mis à mal la plupart des économies du monde, elle demeure une source quasi inépuisable de scénarios en tout genre.

Nouvel exemple en date, ce Hedge Fund, un thriller financier en trois actes né de la rencontre dans un club d’escrime du scénariste Tristan Roulot et du financier Philippe Sabbah. Mettant en scène un héros ambitieux mais fragile, mi-complice, mi-abusé par son mentor, ce premier tome permet une introduction en douceur dans ce monde si souvent décrié.

Le point fort de cette album est sans conteste le traitement psychologique des personnages qui permet une immersion immédiate dans le récit. Bien que nous n’ayons pas été totalement conquis par les couleurs, le dessin froid, proche des mangas, réalisé par Patrick Hénaff, parachève néanmoins la personnalité aux protagonistes.

Ce premier tome d’Hedge Fund remplit cependant son contrat. On serait ravi que cette série prometteuse et bien documentée en vienne à nous surprendre.

Voir en ligne : Hedge Fund sur le site du Lombard

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • J’ai adoré cette BD, je vous invite à la découvrir si vous aimez un peu le monde de la finance. La fin est réellement surprenante et fait froid dans le dos quand on comprend ce que le personnage a mis en place. J’ai retrouvé ici tout le plaisir que j’ai eu en lisant OPA/Business Blues de Largo Winch ou HSE de Dorisson & Allard plus récemment. Je suis moins convaincu du dessin mais je me suis laissé emporté par l’histoire.
    Cela fait plaisir de voir des scénarios bien ficelés de ce type. Bravo aux auteurs et vivement la suite.

    Répondre à ce message

  • On avait enterré un peu vite le thriller financier, il est vrai que depuis Largo Winch et certains IRS on a eu un peu n’importe quoi, entre autres avec des récits où à l’évidence l’auteur ne comprenait pas sa matière ou l’orientait avec un prisme déformant la réalité, à la grande déception des lecteurs cherchant un récit complexe et non des ficelles éculées. Hedge Fund bénéficie des services d’un homme su sérail, qui donc comprend de quoi on parle et évitera les récits trop journalistiques. Les néophytes apprendront quelque chose, les habitués ne seront pas déçus. On pense un peu à "Margin call", le meilleur thriller financier au cinéma de ces dernières années. Tout tient parfaitement la route, les auteurs ont évité les clichés trop faciles, les personnages sont bien construits, et le dessin correspond au type de récit.

    Répondre à ce message