Jonny Crossbones : "Le mort de l’anse du diable" T.1 - Les McClaine - Akileos

29 juillet 2019 0 commentaire
  • Sélectionné en 2005 pour l'Eisner Awards dans la catégorie "Best Digital Comics", les aventures de Jonny Crossbones, arrivent enfin sur nos rivages. Une bonne occasion de partir à l'aventure à travers le monde durant cette saison estivale.

C’est une bien étrange journée qui commence pour Jonny Crossbones. Après avoir fait un terrible cauchemar sur un pirate dénommé Bill l’étrangleur, le jeune homme, en retard à son travail, manque de se faire renverser par une voiture. Il fait alors la connaissance de son propriétaire, le professeur Fiveash, dont les ouvrages sur ses découvertes archéologiques ont passionné Jonny. Le voilà donc invité le soir même à un gala de bienfaisance au musée de la ville, où il croisera cette fois la nièce du professeur, Gretchen. Intrigués par le vol d’un pistolet ancien et l’agression d’un homme, Jonny et Gretchen vont se lancer dans une chasse au trésor.

Les McClaine nous offre une aventure sympathique, qui rappellera sûrement de bons moments de lecture aux tintinophiles. L’influence hergéenne qui ressort de ces pages est clairement assumée. Qu’il s’agisse de l’histoire, du style graphique, ou encore de la gestuelle ou de l’agencement des cases, il y a un fort sentiment de déjà-vu. Au niveau du dessin, on est dans la pure tradition de la ligne claire.

Les traits formant les protagonistes, les éléments architecturaux ou les objets, sont limpides et rehaussés par de simples aplats de couleurs. Si les personnages secondaires semblent tout droit sortis d’un album de Tintin, Jonny, par son design, détonne grandement avec le reste. Affublé d’un costume de squelette, dont on ignore l’origine et la raison pour laquelle il le porte, le mécanicien se rapproche davantage du héros de comics américain, ce qui pourra en dérouter certains. Idem pour Gretchen, dénuée de l’aspect caricatural que peuvent avoir les figures d’Hergé pour un aspect plus "réaliste".

Jonny Crossbones : "Le mort de l'anse du diable" T.1 - Les McClaine - Akileos

La narration est rythmée, aidée en cela par une intrigue assez poussive qui enchaine les facilités scénaristiques. Nous avons donc droit à notre lot d’énigmes, d’indices cachés et de courses poursuites. Rien de très précis n’est mentionné concernant le contexte dans lequel les personnages évoluent. Néanmoins, si cet univers paraît identique au nôtre, l’évocation d’un pays fictif (la Plodoquie) nous indique que l’histoire se déroule dans un monde alternatif.

Quant aux personnages, ils ne bénéficient pas de réel développement dans cette première partie. On pourra toutefois admettre que Gretchen, par son caractère bien trempé et son esprit d’initiative lors des situations de danger, vole la vedette au héro qui semble de son côté subir les évènements. Nous attendons de voir ce qu’il apportera à cette aventure par la suite.

Une aventure pour tous les âges, dotée d’un certain charme qui offrira un plaisant moment de détente aux lecteurs.

(par Tahani Biernat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Jonny Crossbones : "Le mort de l’anse du diable" T.1. Par Les MacClaine. Editions Akileos. Sortie le 10 juillet 2019. 64 pages. 17 euros.

Acheter sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

  Un commentaire ?