Newsletter ActuaBD

King’s Game Extrême T1 - Par Nobuaki Kanazawa & Renji Kuriyama - Ki-Oon

  • King's Game joue les prolongations: Découvrez King's Game Extrême, une reprise encore plus sanguinaire, bien plus furieuse que son prédécesseur.

"Ceux qui ne suivront pas les ordres du Roi seront condamnés" ! Voilà un adage fort connu pour les participants à la 1ère version de King’s Game. La séquelle utilise pareillement les ingrédients qui ont fait sa renommée.

Nobuaki, le gagnant et seul survivant du jeu du Roi, se retrouve transféré dans un nouvel établissement scolaire, entouré de nouveaux condisciples. Affligé par la perte de ses anciens camarades, Nobuaki la joue profil bas, s’écartant volontairement des membres de sa nouvelle classe. Eux, au contraire, s’attachent immédiatement à lui, semblent étroitement liés entre eux et lui démontrent toute leur affection. Il n’en faut pas plus pour que la cruauté recommence : chaque nuit, par SMS, le King’s Game décrète à ses participants de se plier à un challenge toujours plus extrême. Les joueurs ont 24 heures pour s’y conformer... sous peine d’y laisser la vie.

King's Game Extrême T1 - Par Nobuaki Kanazawa & Renji Kuriyama - Ki-Oon
©Renji Kuriyama/Ki-Oon

D’abord, avertissons nos lecteurs qu’il est impératif de terminer la lecture du tome 5 de King’s Game avant d’entamer cette suite si l’on veut pleinement saisir la subtilité et l’intensité du scénario. Tout comme pour la 1ère série, la trame évolue autour du personnage de Nobuaki, qui n’est décidément plus que l’ombre de lui même en raison de la perte de ses proches. Il a littéralement tout perdu : ses camarades, son meilleur ami et même la fille qu’il aimait.

Nobuaki n’affiche plus cette confiance infaillible qu’il avat naguère encore : nous avons droit à un jeune homme beaucoup plus sombre, plus mystérieux. Par ailleurs, connaissant les règles du jeu machiavélique, il envisage de prendre les devants. Les réflexions accompagnent la lecture et offrent au lecteur à imaginer les dilemmes auxquels est confronté le personnage. Le récit, quant à lui, avance par petits pas, sereinement, avant de déboucher sur une combinaison horrifique, bien connue par les lecteurs.

Le catalogue Ki-Oon frappe décidément très fort, en proposant simultanément la parution du dernier tome de King’s Game ainsi que le premier tome de King’s Game Extrême où la règle demeure la même : obéir ou mourir !

Nobuaki Kanazawa hausse le niveau, joue sur ses acquis en recréant cette atmosphère glauque qui pousse les lecteurs dans leurs retranchements. Graphiquement, Hitori Renda laisse sa place à Renji Kuriyama : son trait est plus uniforme que celui de son prédécesseur mais il s’améliore au fil des pages, ce qui semble fort prometteur pour la suite.

Véritable phénomène au Japon, King’s Game est à l’origine un roman publié sur un célèbre portail Internet japonais. Les différents chapitres de la saga ont été lus plus de 30 millions de fois, véritable record dans la matière. Adapté en manga puis en film, King’s Game continue de faire frissonner les lecteurs par sa narration impitoyable. Le second tome de King’s Game Extrême, prévu ce 10 avril 2014, va sans doute faire le buzz auprès des aficionados.

©Renji Kuriyama/Ki-Oon

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Commander King’s Game Extrême T1 sur Amazon ou à la FNAC
- Commander King’s Game Extrême T2 sur Amazon ou à la FNAC
- Commander King’s Game T1 sur Amazon ou à la FNAC
- Commander King’s Game T5 sur Amazon ou à la FNAC
- Lire la chronique du T1 de King’s Game
- Lire la chronique du T3 de King’s Game

 
Newsletter ActuaBD