Kookaburra – T6 : L’Héritier des Âmes – Par Mitric et Lamirand – Soleil

28 mai 2008 1 commentaire
  • {L'Héritier des Âmes} lance le second cycle de {Kookaburra}. Avec un premier tome trop décalé par rapport à l'univers original, cette suite peine à convaincre, pour le moment....

C’est un grand jour pour Loyeen et Sayeen, car les deux frères vont assister à la cérémonie religieuse qui va faire d’eux des adultes. Mais le jeune Sayeen ne supporte par la mort des doyens de leurs tribus, dont le sacrifice équivaut dans leurs croyances à une lutte contre les daemonarques. Il se met donc d’autant plus à haïr ces entités malveillantes et lorsqu’un jour il pense en voir, il sort du territoire sacré suivi de son frère. L’un des deux va mourir et l’autre être banni…

Tout semblait terminé dans le cinquième tome de Kookaburra, mais c’était sans compter l’attachement de Nicolas Mitric pour la série que lui avait confiée Didier Crisse (Atalante, Ishanti, ...) et son envie de continuer à en narrer les aventures. Malheureusement pour l’auteur qui gère à la fois le scénario et le dessin de ce second cycle, ce sixième tome ne convainc pas. Le principal problème est qu’on voit difficilement les liens entre cette suite et la trame originale. En dehors de Dragan Preko, que l’on voit d’ailleurs très peu, aucun autre personnage ne semble avoir survécu au big bang qui aurait dû normalement clôturer définitivement la série. Exit pour le moment en tout cas les dangereux Dakoïds, exit les rebelles Amazones et les exaltés soldats de Callystès qui avaient fait le succès de la saga.

Kookaburra – T6 : L'Héritier des Âmes – Par Mitric et Lamirand – Soleil

Certes, le trait de crayon de Mitric est toujours aussi beau et le vieillissement du Sniper Preko plutôt réussi. Toujours accompagné aux couleurs par son camarade Sébastien Lamirand, sa retranscription de la planète du peuple Thankar est plutôt originale, mais sans plus. À cause de la nouvelle orientation scénaristique, les planches du talentueux dessinateur ne nous permettent plus de voyager comme précédemment dans l’immensité de l’espace et d’assister à de gigantesques batailles inter- galactiques.

Malgré toute cette série de regrets, l’espoir perdure de voir les prochains épisodes de cette saga renouer avec ce qui avait fait son succès, surtout avec un Nicolas Mitric à la barre. Lui qui a su relever le défi lancé par Didier Crisse de relancer Kookaburra et surtout d’en développer des spin offs réussis avec Kookaburra Universe.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :