Koutchoulou : un nouveau groupe de presse pour enfants.

21 mars 2004 0 commentaire
  • Après [le rachat de Milan par Bayard-> http://www.actuabd.com/article.php3?id_article=922], on s'inquiétait pour la pluralité de la presse pour les jeunes puisque Milan était le seul groupe pour enfants qui n'était pas issu des milieux confessionnels. Le tout nouveau groupe Koutchoulou modifie la donne avec un programme ambitieux : pas moins de 20 titres et 600.000 exemplaires vont débouler en kiosque le 23 mars 2004.
Koutchoulou : un nouveau groupe de presse pour enfants.
2,4 millions d’exemplaires 2004
Plusieurs titres s’ouvriront aux auteurs de BD.

C’est le gérant du groupe Aria Biglarzadeh qui proposa l’an dernier à son associé Stéphane Arfi de « monter un groupe de presse pour éditer des magazines, des livres et de la BD. » Leur idée ? « Réaliser des magazines de qualité mais en baissant le prix au maximum. »

« La presse jeunesse reste à la fois très traditionnelle en termes de contenu et très « commerçante », luttant pour s’imposer à coup de « produit plus  », nous dit Patricia Champagne, directrice des rédactions. « Or, il y a une vraie demande de « modernité » de la part des enfants et des parents en ce qui concerne les textes et les images qui n’est pour l’instant pas comblée. En créant Koutchoulou, nous avons voulu répondre aux attentes des parents d’aujourd’hui en leur offrant des magazines jeunesse de qualité, accessibles en terme de prix. »

Les titres ? Poutou, Oursinou, Peluchon, Minivache, Ponpon, Histoires du Soir, Jakili, Coquillage, Petis Contes, Vic & Tifenn, Lucille, Grands Contes, Confiture, Stef & Pat, Zolizoo, Rois & Princesses, Dis, Papa !, Psy Junior, Pitaya, School Girls...

20 magazines lancés en même temps.

20 magazines trimestriels de petit format parce que « les mamans, celles qui font les achats pour la famille, ont l’habitude de l’ « hyper choix » dans leurs achats quotidiens », ciblés de 0 à 12 ans avec des illustrateurs venus de France et de Belgique, soit 3.5 millions d’euros d’investissement, un tirage moyen de 30.000 exemplaires au prix public de 2,90€, 2,4 millions d’exemplaires devant être mis sur le marché en 2004. Ils annoncent dans la foulée le lancement d’une collection de 200 livres pour enfants destinée à être « le cœur de [leur] activité. »

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?