L’inconnu - Par Magnus - Casterman

20 mai 2007 3 commentaires
  • Introuvable en Italie, édité en France en 1985 sous le titre {Le Spécialiste}, {l'Inconnu} devrait intéresser les fans de {{Magnus}}, mais ils sont indisposés par une édition qui ne rend pas justice à l'auteur. Quant aux autres, ils le gratifieront au mieux d'une moue dubitative.

Ce polar assez délirant, qui va dans tous les sens, pâtit en effet d’une narration très confuse, l’occasion d’aligner une série de tronches ahurissantes comme Magnus en a le secret.
Maniant un sens du détail unique allié à une vivacité graphique qui fait jaillir les regards et les visages, l’auteur italien s’en donne à coeur-joie durant pas moins de 112 planches en noir et blanc.

Cette maestria peine pourtant à donner du corps au scénario de l’album qui raconte les aventures d’une sorte de mercenaire misanthrope qui traverse le monde toujours entouré de crapules et de mafieux.

Entre deux scènes de fusillades en technicolor (mais en noir et blanc comme il se doit), Magnus trouve même le moyen de glisser quelques images un peu lestes, quand des jeunes femmes de petite vertu se mêlent aux protagonistes peu recommandables de cette histoire.

L’édition française a pris de sérieuses libertés avec l’album d’origine. Dessins redessinés par un tâcheron, cases interchangées, découpage bousculé... Les amateurs de fumetti sont furieux, d’autant qu’il s’agit ici d’une republication pire que la première édition, alors même que Magnus, très soigneusement publié en France par les éditions Cornélius, avait acquis l’image d’un auteur respecté, voire "culte". Dommage.

L'inconnu - Par Magnus - Casterman

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Quelques exemples du massacre ici : http://www.cornelius.fr/blog/index.php?2007/05/04/119-magnus#co

    Répondre à ce message

    • Répondu par Michel Dartay le 21 mai 2007 à  19:00 :

      J’ai longtemps ironisé sur les méfaits des funestes éditeurs-traducteurs, à qui il aura fallu des années pour trouver des formules convenables de traduction de comics de super-héros.

      Je vois que le problème est le même au niveau de la BD européenne. Merci pour le lien de Cornélius qui permet de constater que les petits éditeurs travaillent de façon bien plus soigneuse que les grandes maisons. Comme quoi ambition amour du travail bien fait peuvent compenser des moyens financiers légers...

      Il faudrait faire un site qui recenserait ce type de grand ratage.

      Répondre à ce message

  • L’inconnu - Par Magnus - Casterman
    23 août 2009 10:45, par François Boudet

    "L’Inconnu" a également été traduit en France en 1981 chez Elvifrance, dans le numéro 70 de la "Série Jaune" intitulé "ADIEU L’INCONNU". Ce numéro comprend deux épisodes : "Adieu, l’inconnu" et "Vacances à Zahlé" au format d’origine (pratiquement toujours 2 cases par page.) non remonté donc... Je ne sais pas combien d’épisodes compte la série en Italie par contre...

    Répondre à ce message