La Coccinelle de Gotlib - par Gotlib & Léandri - Seven Sept

27 mars 2006 0 commentaire
  • Fidèle à sa renommée, la Coccinelle aime tirer la couverture à elle et partage la une de ce livre-DVD avec son créateur Marcel Gotlib. La célèbre bête à bon Dieu de la Rubrique-à-Brac vient parasiter pages et écran cathodique pour notre plus grand plaisir.

Elle s’invite au Sacre de Napoléon, transforme la Vénus de Milo en fusée, se lave à la Source, chatouille les poitrines de Gabrielle d’Estrées et de sa sœur. En 65 dessins animés humoristiques et provocateurs (de 46 secondes chacun), la Coccinelle visite, explore et détourne les toiles de maîtres, de la Joconde à Marat assassiné. La petite bestiole de Gotlib repeint de son esprit farceur les célèbres œuvres de David, Ingres et consorts. Chapitrés par thèmes (hygiène, amis, musique, sexualité...), ces dessins animés sont l’occasion pour Gotlib de s’affirmer, une fois de plus, comme le roi du détournement, caricaturant sans répit les plus grands succès de la culture populaire.

La Coccinelle de Gotlib - par Gotlib & Léandri - Seven Sept
© Collector DVD

En bonus, ce DVD nous offre 36 min d’un dîner de l’auteur. En fait, c’est plutôt trois dîners en un. Accompagné alternativement par ses amis Claire Bretécher, Richard Gotainer et Patrice Leconte, le grand Marcel partage avec nous son sens de l’humour dévastateur. Dommage que la qualité de l’image et parfois du son laisse à désirer.

Le concept de l’éditeur Seven 7 est d’offrir au lecteur-spectateur deux supports complémentaires. Un album accompagne le DVD (ou vice-versa) pour compléter ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’insecte rouge à pois noirs. Des origines au succès en passant par Gotlib en Amérique et l’aventure des studios Gotlib, l’album retrace la carrière fulgurante de la Coccinelle. Et vous pouvez faire confiance à Gotlib et à son compère de 30 ans Bruno Léandri pour ne vous offrir que du sérieux, des photos non truquées et des témoignages non-détournés. Que du Gotlib quoi... 100% inédit. Un must.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?