Love Song - T1 : Manu - par Christopher - Le Lombard

25 mars 2006 0 commentaire
  • {{Christopher}} s'est fait l'un des chantres de la vie quotidienne des jeunes adultes. Après {[Les Filles->1882]} (aux éditions Carabas), {[Les Colocataires->2813]} (avec [Sylvain Runberg->2856], chez Dupuis), l'auteur signe le premier tome de {Love Song} dans la collection Polyptique des éditions du Lombard.

Quatre trentenaires ont bien du mal à se couper de leurs habitudes des années passées à user leur jeans au lycée ou à l’université. Ces quatre amis sont des passionnés de musique et ils consacreraient toutes leurs journées à ce moyen d’expression s’ils n’avaient à accorder quelques instants à leurs petites amies respectives.

Manu, Greg, « Boulette » et Sam passent leur temps à essayer de composer des morceaux -probablement tous aussi inaboutis les uns que les autres- et à refaire le monde -musical- chez leur disquaire préféré.
Ils parlent également de leurs relations avec leurs compagnes respectives. Manu hésite à se marier. Mais il n’ose pas dire non à sa copine. Et comme "qui ne dit mot consent", elle va enclencher les procédures nécessaires. Mais il reste sur cette question : "N’y aurait il pas plus de chance à préserver un couple en ne se mariant pas ? Après tout, un mariage sur trois finit par un divorce, contre une relation maritale sur cinq..." Car il l’aime, sa future femme, mais il apprécie tout autant de regarder les autres. L’un de ses amis le pousse même à avoir une relation extraconjugale...

Christopher a choisi de traiter les thémes variés de la vie de couple en dix courts récits. Chacun d’eux porte le titre d’une chanson des Beatles. Chacune de ces histoires traite des sentiments, des amitiés, des joies, des doutes, des incertitudes qui ponctuent la vie à deux... Le trait de l’auteur, légèrement plus empâté et plus ombrageux que celui utilisé pour les Colocataires, ajoute une légèreté de chansonnette à ces scènes de la vie ordinaire du couple.

Quatre albums de Love Song sont prévus dans la série. Christopher orientera chacun d’eux sur l’un des quatre trentenaires décrits dans ce premier volume. Il leur attachera respectivement un groupe musical, un peu comme s’il leur donnait une sorte de bande-son. Les Beatles accompagnent le premier titre [1]. Les titres suivant rendront hommage aux Rolling Stones, aux Who et aux Kinks. De quoi satisfaire les amoureux de rock et de bandes dessinée, deux arts populaires s’il en est.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet

[1La couverture de ce premier Love Song fait référence à celle de l’album Rubber Soul (1965) du groupe pop anglais.

  Un commentaire ?