La Nouvelle Vie de Niina T4 - Par Koyomi Minamori - Panini Manga

18 janvier 2016 0 commentaire
  • Fin de parcours pour la jeune Niina qui fait face à une dernière épreuve : poursuivre ses études universitaires à Tokyo ! En effet ces quatre années loin de son bien-aimé ne vont-elles pas réduire à néant cette relation qu’elle a mis tant de temps à construire ?

Shôjo manga [1] en quatre tomes, La Nouvelle Vie de Niina s’achève sur le même ton qu’elle avait débuté : dans la bonne humeur véhiculée par son héroïne, pleine de vie, d’espoir et résolument tournée vers l’avenir.

Rappelons l’intrigue : à l’âge de dix ans Niina rencontre Atsuro, vingt-cinq ans, et elle se rappelle qu’il fut son petit-ami dans sa vie antérieure qui s’acheva brutalement. En effet Chitose, celle que Niina « fut », décéda dans un accident à l’âge de quinze ans, laissant Atsuro inconsolable.

Les sentiments de Niina pour Atsuro sont demeurés les mêmes mais évidemment pour ce dernier elle reste une enfant. Cependant le récit évolue et après une ellipse nous retrouvons Niina à seize ans, toujours décidée à faire sa vie avec Atsuro.

La Nouvelle Vie de Niina T4 - Par Koyomi Minamori - Panini Manga
© 2011 Koyomi Minamori / HAKUSENSHA / Panini Manga

Malheureusement nous avons à peine le temps de nous faire à cette nouvelle situation que notre héroïne se retrouve contrainte de déménager à Hokkaido ! S’ensuit la découverte d’un nouvel environnement, une relation à distance entre Niina et Atsuro, la présence d’un camarade de classe amoureux de notre héroïne et la rencontre avec la famille de Chitose.

Ces péripéties, s’étalant sur une année, se révèlent fort réussies, riche en émotions (en particulier lorsque Niina retrouve son « ancienne » mère) et enrichissante pour notre héroïne. Le format « court » de la série ajoute une efficacité et un dynamisme au récit tout à fait appréciable.

Dans cette dernière ligne droite Niina semble avoir atteint son objectif, construire une relation avec Atsuro, mais elle se rend compte que l’avenir ne peut se résumer uniquement à « vivre avec celui qu’elle aime ». En fin de compte, que veut-elle faire de sa vie ?

Ainsi, en dépit du thème central de son œuvre, « L’Amour Eternel », Koyomi Minamori ne réduit pas son héroïne à une « fleur bleue » et aborde la question, à la fois triviale et majeure, du projet de vie qu’elle désire suivre, affirmant ainsi son individualité, et la détachant petit à petit d’une simple réminiscence de Chitose.

Niina, qui rêvait de vivre après le lycée avec son bien-aimé va donc devoir « patienter » encore quelques années, à la fois pour prouver le sérieux de cet amour auprès de son père (qui a évidemment un choc en le découvrant !) et pour se donner les moyens de se construire un avenir.

Koyomi Minamori signe avec La Nouvelle Vie de Niina une très jolie histoire, simple et touchante, à l’image de son dessin, qui bien que classique se montre relativement élégant et efficace, grâce à un trait précis et net, et des cadrages variés.

Le tome se conclut par deux histoires courtes, relativement mélancoliques, qui tranchent avec le ton heureux de Niina. La mangaka dans les notes accompagnant ces histoires reconnaît d’ailleurs que Niina apparaît comme une série particulièrement enjouée par rapport à ses travaux précédents !

La Nouvelle Vie de Niina s’achève effectivement sur la vision d’un bonheur simple et idéal pour notre couple qui ont chacun de leur côté fait face à leur passé pour finalement trouver ce fameux avenir, qui apparaissait pourtant inaccessible ! Un joli conte.

© 2011 Koyomi Minamori / HAKUSENSHA / Panini Manga
© 2011 Koyomi Minamori / HAKUSENSHA / Panini Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La nouvelle vie de Niina T4. Par Koyomi Minamori. Traduction Akiko Indei & Pierre Fernande. Panini Manga. Sortie le 6 janvier 2016. 192 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

La nouvelle vie de Niina sur Actua BD :
- Lire la chronique du tome 1.

[1Un shôjo manga est un manga destiné aux jeunes filles.

  Un commentaire ?