Le Chevalier d’Éon - T1 et 2 - Par Tou Ubukata & Kiriko Yumeji - Asuka

17 avril 2008 0 commentaire
  • Entre Lady Oscar (la Rose de Versailles), Ranma ½ et Buffy contre les vampires, cette série bénéficie d'un innovant point de départ, et d'un dessin qui progresse au fur et à mesure des chapitres. Un envoûtant mélange gore d'Histoire, de fantastique et d'ésotérisme.

Paris, 1753. Tandis qu’à Versailles, les aristocrates baignent dans le luxe et l’opulence, des poètes enlèvent de jeunes vierges et utilisent leur sang pour composer leur vers. Leurs cadavres sont retrouvés, portant comme stigmates sur le corps ces poèmes mystérieux. D’Éon de Beaumont, agent secret au service de sa majesté Louis XV et doté d’un fort pouvoir médiumnique, enquête sur ce phénomène. Il est secondé par sa sœur, le Chevalier Sphinx, mystérieusement assassinée par ces mêmes démons, mais qui peut posséder le corps et l’esprit de son frère pour le défendre contre les attaques de ses ennemis tout en cherchant à se venger. Quand la propre fille du roi est touchée par la malédiction, la traque s’intensifie ! Quels sont ces vers mystérieux qui lui apparaissent sur le corps ? Que signifient les mots peints en lettres de sang sur le cercueil du Chevalier Sphinx ? D’autant que le Duc d’Orléans, oncle de Louis XV et ancien régent du royaume, semble être au cœur de cette affaire pleine de noirceur et de mystères ! La survie du royaume de France dépend du combat d’Éon…

Le Chevalier d'Éon - T1 et 2 - Par Tou Ubukata & Kiriko Yumeji - AsukaLe chevalier d’Éon est un personnage authentique qui se grimait en homme ou en femme selon les missions qu’il recevait de Louis XV. Il espionna de nombreuses années pour la France, avant de devenir un écrivain reconnu tout en demeurant un des plus grands bretteurs d’Europe. Cette carrière extraordinaire influença Tou Ubakata, mettant en scène le personnage en proie à des phénomènes mystérieux juste après le décès de sa sœur.

Basé sur son roman Le Chevalier d’Éon, Ubukata a construit un scénario parallèle pour ce manga en présentant un mélange de genre aussi atypique qu’attirant : serial killers, mi-zombis mi-démons, pourchassés par un policier-espion, doublé de la présence guerrière de sa sœur ! Il n’y a pas vraiment transformation d’homme en femme, mais le héros se laisse habiter par l’esprit de sa chère disparue, tout en utilisant une perruque et en revêtant des habits féminins. Grâce à ses talents uniques à l’épée, elle l’aide dans les combats, ce qui présente des scènes à la fois esthétiques et passionnées.

Il faut avouer que cette version est assez gore, et un humour jouant sur la moquerie et la dérision allège les scènes d’action sombres, et souvent très violentes. Après une immersion dans ce contexte plutôt étonnant, le premier tome perd légèrement en rythme pour présenter une série de tableaux répétitifs : meurtres de vierges, présentation du tueur, punition de ce dernier par le chevalier. Heureusement, le second tome dévoile des pans très intéressants de la psychologie du personnage principal : origine de sa dualité, doute sur la culpabilité des meurtriers, affrontement contre un schéma clarifié de l’ennemi et une structure élaborée de celui-ci. Les prochains tomes [1] devraient dévoiler le rôle central du Duc d’Orléans et ses liens avec l’alchimie.

Malgré un soin apporté aux combats, le dessin de Yuméjiaurait pu jouer d’avantage sur le cadre spatio-temporel, en mettant en avant le Paris du XVIIIème. Les uniformes de policier sont teintés d’un futurisme qui louche furieusement vers l’anachronisme, mais il faut avouer que l’ensemble sert très bien l’intrigue, tout en jouant avec brio sur les ambiances sombres et glauques.

Avec ce second tome, vous recevez un DVD [2] contenant la premier épisode de la version animée sortie chez Kaze. En prolongation du roman, Ubukata donne encore une personnalité différente au Chevalier pour rester en adéquation avec le support. En étoffant l’aspect historique et le suspense, ce dessin animé présente un heureux pendant à la version papier : une immersion plus rapide qui complète à merveille les éléments mis en place dans les deux premiers tomes. A suivre !

Une version animée aux qualités esthétiques et scénaristiques indéniables
© Kaze

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Commander le premier tome sur Internet
- Commander le deuxième tome sur Internet
- Réserver le troisième tome sur Internet
Visiter le site dédié au Chevalier d’Éon
Les illustrations sont © 2005 TOU UBUKATA and KIRIKO YUMEJI / KODANSHA LTD.

[1La série en compte 6 tomes parus au Japon et le septième devrait sortir en juin.

[2Dans la limite des stocks disponibles

  Un commentaire ?