Le Mondial de la Bande Dessinée automobile

  • Le Festival International de la BD d'Angoulême et le Mondial de l'Automobile se sont associés pour exposer à Paris, du 25 septembre au 10 octobre 2004, « L'automobile dans la bande dessinée.» Quarante voitures parmi les plus connues accompagneront leurs représentations dans quelques-unes des BD les plus célèbres.

Décidément, la BD, en France, va de célébration en célébration. Suivant une politique annoncée dès la conférence de presse d’octobre 2002, le Festival d’Angoulême continue sa prestation « hors des murs ». Après une exposition Jacobs à Paris qui a eu son petit succès, il s’associe en cette fin d’année au Mondial de l’Automobile à Paris pour monter une expo sur, qui l’eut cru,... « L’automobile dans la BD. »

Nous avons tous en mémoire quelques scènes de BD où l’automobile joue un rôle, on peut le dire, moteur. L’étrange séquence où la DS de Fantasio semble être conduite sans chauffeur, se dispute au carambolage des voitures de Gil Jourdan, ou encore à la Fiat 509, crachant la fumée, selon Fantasio, « comme une tortue rachitique » des aventures de Gaston Lagaffe. En re-feuilletant les albums, on tombe sur la Tatra berline de Partie de chasse de Christin et Bilal ou encore sur la Facel Vega d’ L’Autoroute du Soleil de Baru.

Le Mondial de la Bande Dessinée automobile
La DS sans chauffeur
dans le Spirou & Fantasio de Franquin. (C) Dupuis.

Tous ces modèles seront exposés tout en pneumatiques et en tôles polies grand format dans une mise en situation de cases agrandies issues des albums. Les organisateurs espèrent remporter avec cet événement le même succès que l’exposition Blake & Mortimer au Musée de l’Homme et attendent entre 800 000 et un million de visiteurs, comptabilisant sans doute les nombreux visiteurs venus spécialement pour le Salon de l’Automobile. Le sujet est un petit peu artificiel et, pour quelqu’un comme moi qui n’a pas le permis et qui n’aime pas les automobiles, pas vraiment attractif. Mais on peut imaginer qu’il y a un public. Après tout, il y a près d’un million de spectateurs qui sont allés voir Michel Vaillant au cinéma.

Un carambolage de Tillieux
dans "Le Lac de L’Homme mort" (C) Dupuis.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

L’Automobile dans la Bande Dessinée - Du 25 septembre au 10 octobre 2004 - Hall 8 du Mondial de l’’Automobile - Paris Expo - Porte de Versailles