Le lancement de la Collection Jean-Michel Charlier

17 juin 2009 5
  • C'est au CBBD que s'est inaugurée la nouvelle collection centrée sur les scénarios inédits ou introuvables en album d'un des piliers de la BD franco-belge, éditée artisanalement par Sangam, le label de François Defaye. En primeur, une série inconnue de Charlier & Uderzo !

Cela fait quelques années qu’un ancien directeur artistique du festival d’Angoulême, François Defaye, dirige et distribue les œuvres de sa maison d’édition, Sangam, basée à Bordeaux. On lui doit déjà la nouvelle édition augmentée d’Avant la case de Gilles Ratier, et, entre autres, le recueil des couvertures de San Antonio, réalisées par François Boucq.

La maison d’édition Sangam franchit aujourd’hui un cap symbolique en lançant la Collection Jean-Michel Charlier. Codirigé par le fils de l’illustre scénariste, Philippe Charlier, chaque album est accompagné de notes historiques BD de Gilles Ratier, secrétaire général l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, et des informations relatives à l’Histoire du moment, délivrées par Hervé Cannet, journaliste à la Nouvelle République du Centre-Ouest.

Le lancement de la Collection Jean-Michel Charlier« Afin de commémorer la disparition de Jean-Michel Charlier, il y a maintenant vingt ans, et de célébrer la création du magazine Pilote il y a 50 ans cette année, nous avons décidé de lancer cette collection au Centre Belge de la Bande Dessinée », entame François Defaye. « Sous la forme d’intégrales, enrichies de documents épuisés, rares voire même inédits, les nombreuses séries de mon père, parfois inconnues ou introuvables, connaîtront donc une nouvelle jeunesse", poursuit Philippe Charlier. « Une occasion pour les nouvelles générations de renouer avec les grandes années de la bande dessinée franco-belge ou d’en découvrir l’étendue. »

Surtout, une possibilité offerte aux collectionneurs de compléter leurs séries, voire même de l’enrichir, grâce aux nombreux bonus attendus dans cette collection. Chaque série sera effectivement accompagnée d’une introduction illustrée avec des documents rares ou inédits pour chaque album : ceci permet de restituer le contexte de leur réalisation, tant dans l’histoire du neuvième art narrée par Gilles Ratier que de l’histoire tout court évoquée par Hervé Cannet.

Un premier récit complètement inédit en album

C’est Clairette qui ouvre le bal des titres à paraître sous ce nouveau label. Cette série, créée en 1956 par Jean-Michel Charlier, avec Albert Uderzo au dessin, mélange intrigue policière et histoire sentimentale. Suite à la création d’un syndicat des auteurs, Michel Tacq, Forton et le petit dernier arrivé, à savoir un certain René Goscinny, se font mettre à la porte par Georges Troisfontaines. Écœuré par cette situation, Charlier et Uderzo prennent également la porte et, accompagnés des futurs très grands noms franco-belges, ils se lancent dans l’édition d’un supplément illustré. Malheureusement, ils sont meilleurs auteurs que comptables et, butant sur le droit d’insertion, l’affaire capote ! Bec dans l’eau, c’est alors la course au support, quel qu’il soit, et c’est ainsi que Clairette pris place dans le magazine gentiment coquin Paris-Flirt. Bien entendu, ce ne sera que partie remise, car avec les maigres capitaux engrangés, le supplément illustré deviendra bientôt un magazine à part entière, reprenant les premiers épisodes de futurs albums. Il se nommera Pilote !

C’est toute cette histoire mythique et la reproduction des pages de l’illustré qu’on peut retrouver dans ce premier album de la Collection Sangam. « Si Albert Uderzo regrette de n’avoir pu être présent, je peux vous assurer qu’il a tenu personnellement à ce que cette édition voie le jour », continue Philippe Charlier. Le féru de bandes dessinées sera ravi de trouver des anecdotes de la vie des deux auteurs, une interview d’Uderzo, ainsi que la succession des évènements décrite ci-dessous. De plus, certains documents inédits valent à eux seuls le coup d’œil : Banjo 3 ne répond plus, préfigurant Tanguy et Laverdure, ainsi que le récit intégral du Neveu de d’Artagnan, toujours par les mêmes auteurs.

Toujours superbement imprimée sur un papier de qualité, la seconde partie de l’album reprend donc le récit de Clairette, repris des pages de Paris-Flirt, les originaux ayant malheureusement été perdus depuis très longtemps. Le passionné retrouvera certaines ficelles des feuilletons américains de l’époque [1], avec un sens du suspense propre à Charlier, extraordinairement épaulé par un cadrage audacieux et le dessin dynamique d’Uderzo. Bien entendu, en tenant compte de la provenance des dessins, et malgré le travail acharné des maquettistes, on ne s’étonnera des approximations retrouvées ci et là, mais elles font justement le charme de cette bande d’époque. Comme les Monts de la Superstition qui apparaissent bien avant Blueberry, on appréciera le nom prédestiné du fiancé de Clairette : Jacques le Gall !

La Collection Jean-Michel Charlier comptera un à deux titres par an

"Les deuxième, et sans doute troisième volumes, de la collection reprendront les aventures de Michel Brazier", nous explique François Defaye. "André Chéret est en train de refaire les couleurs, et nous maintiendrons bien entendu l’esprit de collection, en l’enrichissant de commentaires et de témoignages de l’esprit du temps. Par la suite, nous souhaitons entre autres publier les aventures de Kim Devil, introuvables depuis fort longtemps."

De gauche à droite : François Defaye, Philippe Charlier et Gilles Ratier.

Même en tenant compte de l’excellente facture de l’ouvrage dos toilé rouge, on pourrait s’étonner du prix de l’album : 19 € ! "Je tiens à apporter tout le soin possible à mes albums, continue François Defaye. "M’éditant et me distribuant artisanalement, je suis en dehors des grands éditeurs acceptant les retours. Je vais voir moi-même les libraires, leur vendant directement mes parutions. Grâce aux facilités de réimpression, je peux me contenter d’un premier millier d’exemplaires, et je dois avouer que grâce aux noms d’auteurs reconnus comme Boucq ou Charlier, les précommandes sont déjà bien importantes."

Les deux fils font la paire

André Paape et Philippe Charlier

Alors que l’on croyait les fils Paape et Charlier brouillés, ils s’affichent ensemble sans retenue, espérant voir prochainement une intégrale Marc Dacier remplir les bacs. « Nous sommes enfin parvenus au jour où les auteurs avaient leur mot à dire face aux éditeurs", s’exclame André Paape. « Notre fondation souhaite également qu’une intégrale Valhardi voie le jour, enrichie des trois aventures inédites d’une quarantaine de pages, parues en son temps dans Spirou. »

« De notre part, continue Philippe Charlier, nous sommes heureux d’annoncer la réfection des couleurs sur les premiers épisodes de Barbe-Rouge. La réédition de ces premières intégrales sera dotée de nouvelles couvertures qui, sans être de la main d’Hubinon, donneront un plus à cette série d’exception ! »

(par Charles-Louis Detournay)

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Clairette sera disponible dans toutes les bonnes librairies.
Photos : © CL Detournay

[1Même si Uderzo ne l’avoue pas ouvertement, on évoque bien entendu Juliette de mon cœur (The Heart of Juliet Jones de Stan Drake) paru dans France-Soir.

 
Participez à la discussion
5 Messages :