Actualité

Les 28e Rendez-vous de la Bande dessinée d’Amiens 2024, un évènement à ne pas manquer !

Par Louise Ageorges le 18 mai 2024                      Lien  
Le 1er juin débute les 28e Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, plus que deux semaines, le compte à rebours est lancé pour la capitale picarde. À cette occasion, l'équipe d’ActuaBD a été conviée à une conférence de presse dans la prestigieuse Bibliothèque Richelieu. Au programme, un premier aperçu alléchant pour les 20 000 visiteurs qui fouleront pendant un mois le sol de la Halle Freyssinet et une occasion privilégiée de faire la rencontre de Sophie Mille, nouvelle directrice du festival. L’ancienne coordinatrice de l'événement prend le relais de Pascal Mériaux, co-créateur et directeur historique des Rendez-vous. Fidèle à l'identité du festival, et porteuse de belles ambitions, Sophie Mille nous promet une 28e édition à la hauteur des précédentes et il nous tarde d'en découvrir d'avantage.

Au programme, huit expositions scénographiques, trois librairies, des espaces de rencontres avec les 150 auteurs et autrices invitées pour l’occasion, de quoi satisfaire les fans et simples curieux qui devraient, cette année encore, répondre nombreux à l’appel du 9e art.

Si le festival se répartit sur la totalité du mois de juin, deux dates sont à mettre en lumière. Le premier week-end (1-2 juin), historiquement, premier temps fort du festival, accueillera un plateau de 90 autrices et auteurs parmi lesquels on retrouvera notamment Jean Cremers (Le Grand Large, Vague de froid), Florence Dupré Latour (Jumelles, Pucelles), Cy (Ana et l’Entremonde), Jérôme Pelissier (Brume). Puis le quatrième week-end (22-23 juin) viendra clôturer trois semaines bien chargées avec la venue de 60 artistes invités pour l’occasion, dont Théo Grosjean (L’homme le plus flippé du monde, Elliot au collège) , Coline Hégron (Sans Panique), J.Personne (Nuages), Cyril Pedrosa (L’Âge d’or, Portugal) et d’autres.

Les expositions scénographiques s’annoncent également prometteuses, nous plongeant dans des imaginaires colorés et immersifs dont le festival à le secret. Cette année, la star de l’événement n’est autre que le créateur du désormais culte Frontier, Guillaume Singelin. L’auteur-phare du Label 619 a reçu carte blanche pour créer l’affiche du festival et une exposition sera dédiée à son œuvre.

S’ajouteront à cette dernière cinq autres univers venant sublimer les murs de la grande halle. Pour commencer, enfilez vos baskets, le volley-ball est à l’honneur dans une exposition dédiée au manga d’Haikyu !! de Haruichi Furudate. Puis rendez-vous dans l’Entremonde avec Cy et Marc Dubuisson, ou bien faites la rencontre d’Olive l’héroïne de Véro Cazot et Lucie Mazel.

Enfin, si les tout petits peuvent découvrir l’imaginaire merveilleux de Bibiville d’Eponine Cottey, œuvre-jeunesse-phare des éditions 2024, les plus grands pourront déambuler dans le monde coloré de La Nef des fous, la série de bande dessinées de Turf.

Connue pour ses valeurs d’égalité et d’inclusions, cette 28e édition montre cette année un intérêt tout particulier pour la transition écologique. Le festival prend une nouvelle envergure sous la direction de Sophie Mille, pour qui cet engagement éco responsable est : « un premier « coup de pouce vert » pour construire les bases vertueuses de demain  » .

Sophie Mille, la nouvelle directrice des Rencontres de la BD d’Amiens
Photo DR. Rencontres de la BD d’Amiens

Une exposition collective dédiée à l’écologie et la bande dessinée prendra place dans le festival, accompagnée d’une table ronde à visée pédagogique et réflexive. Parmi les autres causes chères au Rendez-vous d’Amiens, une expo-vente sera également organisée en partenariat avec Femme solidaire, association de lutte pour le recul des discriminations et le développement d’une éducation non-sexiste et non-violente.

Charlie Adlard et Marc Dubuisson feront partie de la quarantaine d’auteurs et d’autrices qui feront don pour l’occasion de plusieurs originaux. Enfin, le festival sera également une occasion de mettre en lumière les éditions Alifbata qui ont pour vocation, par le biais de la traduction française, de faire mieux connaître la bande dessinée de langue arabe.

Cette année encore, l’auditorium sera le point central des rencontres entre les artistes et le public. Le 1er juin marque ainsi le retour du format tant apprécié des veillées, événements créés et animés par l’écrivain, folkloriste et youtubeur Patrick Beau, dont le but est de donner la parole à des auteurs et autrices dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Cette année Zelba, Davy Mourier, Fabien Toulmé et Isabelle Maroger, notamment, se prêteront au jeu pour venir conter au public de courts récits personnels.

Le dimanche 2 juin, en écho à l’exposition « Les Danses macabres » créée au FRAC de Picardie, une performance dessinée sera assurée en live par David Prudhomme (Du bruit dans le ciel) accompagné à la musique par Albin de la Simone et d’autres artistes.

Quinze rencontres sont également à prévoir dans La Fabrique, lieu d’expérimentation et de partage de savoir-faire, mais également des battles, des sessions de dessins en live etc.. Enfin, la Fabrique accueillera les directs radio de France Bleu et la tant attendue remise du Prix de la BD France Bleu / ActuaBD, dont nous sommes l’heureux partenaire.

Fidèle à ses valeurs de transmission et de valorisation de la lecture, le festival réserve cette année encore un grand nombre d’activités pour les plus jeunes qui restent l’une des cibles historiques de l’événement. Expositions, ateliers, lectures à voix haute, parents et enfants, devraient y trouver leur compte et c’est sûrement ce qui fera l’un des points forts de ces journées.

Jury des différents prix qui échelonnent le festival, dont le tout nouveau Prix des écoles d’Amiens, les scolaires occupent également une place éminente. Des journées leurs seront ainsi dédiées accueillent en amont du week-end pas moins de 2200 élèves de la région. Sera également remis pour l’occasion le 26e Prix révélation bande dessinée des lycéens haut de France et le 11e Prix des collégiens de la Sommes, dont les élèves sont les principaux acteurs. La Picardie étant, comme nous l’a très justement rappelé Sophie Mille, l’une des région les plus touchée par l’illettrisme, le festival se veut fédérateur et moteur de transmission et de partages.

Enfin, avec une programmation hors les murs, c’est toute la « petite Venise du Nord » qui vibrera aux couleurs de l’événement. Du 30 mai au 28 septembre, la maison de la culture d’Amiens accueillera une exposition sur La Diplomatie du ping-pong à l’occasion de la venue de l’équipe olympique japonaise, événement accompagné d’un salon de lecture manga et d’une fresque réalisée par Federica Di Meo.

Du 30 mai au 31 août, la bibliothèque Louis Aragon célébrera Madeleine Riffaud, l’ancienne résistante, qui fêtera alors ses 100 ans, co-scénariste de la magnifique bande dessinée Madeleine Résistante de Jean David Morvan et Bertail. Une année symbolique qui verra la sortie du troisième tome de la série, 80 ans après la libération d’Amiens. Mais tout cela n’est qu’un avant-goût des multiples expositions qui animeront la capitale picarde pendant plusieurs mois.

Enfin, cette 28e édition sera une occasion de fêter un autre anniversaire : celui des 40 ans de l’ACBD ou l’association des critiques et journalistes de bande dessinée. Une exposition sera dédiée à l’institution avec une valorisation de ses nombreux lauréats et l’animation de plusieurs tables rondes. En effet, les Rendez-Vous de la bande dessinée d’Amiens sont des espaces de réflexion où se rencontrent les acteurs qui ont fait, font et feront la bande dessinée de demain. C’est aussi une belle occasion de mettre en valeur cet art longtemps boudé, pour encourager et réinventer sa place dans notre société. En bref, Amiens s’apprête une nouvelle fois à faire rayonner le 9e art et nous aurions tort de nous en priver.

(par Louise Ageorges)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

France Le Tour du monde des festivals Marché de la BD : Faits & chiffres
 
Participez à la discussion
2 Messages :
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Louise Ageorges  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD