Les Arrachés - Par X. Lemmens et H. Piette - Fluide Glacial

31 janvier 2009 0 commentaire
  • Vous vous êtes déjà ruiné pour acheter un pot Ninja ? Vous portez une boucle de ceinture Triumph ? Vous vous parfumez à l’huile de ricin ? Alors vous avez déjà pas mal de prérequis pour aimer {Les Arrachés}. Dans tous les autres cas, lisez les leçons de Piette & Lemmens, docteurs ès mobylette !
Les Arrachés - Par X. Lemmens et H. Piette - Fluide Glacial
Les Arrachés rencontrent Clitorine
© Lemmens - Piette - Fluide Glacial

Erik et Boris, petit club de rebelles à motocyclettes noires, répondent aussi à l’explicite surnom d’Arrachés. La mobylette attitude jusqu’au bout des bottes, ces deux merdeux squattent les campings, volent à la tire, frappent des scouts et cherchent à entrer gratos dans les bals sous chapiteau. Et l’arrivée fortuite de la belle Clitorine dans leur bande, ne va pas ralentir leurs aventures pétaradantes : en 48 pages, on recensera 5 bagarres, 3 accidents, 7 états d’ébriété avancés et 12 vols à la tire !

Aux manettes de cette nouvelle série du label Fluide Glacial, on trouve le duo Xavier Lemmens et Hugo Piette. Ces deux auteurs liégeois, déjà remarqués avec Commando Torquemada et Poncho & Semelle, réalisent ici un savant dosage d’humour et de connerie pure. Autres temps, autres mœurs, Les Arrachés, c’est un peu la Ribambelle qui aurait mal tourné ! Mais la comparaison avec l’âge d’or de la bande dessinée belge, ne s’arrête pas là. Car Piette et Lemmens pratiquent la ligne claire au scalpel et osent des couleurs tranchées comme à la meilleure époque de Morris. En plus d’être extrêmement drôle, c’est visuellement impeccable.
Ni Dieu, Ni Freins, mais un album très rock’n’roll !

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?