Les Chroniques de Sillage - T2 - par Morvan, Buchet, Bengal, Chan, Labourot, Lefebvre, Parel, Savoia - Editions Delcourt

25 mars 2005 0 commentaire
  • Fort du succès rencontré par leur série-phare, le duo Morvan-Buchet continue d'explorer les mondes parallèles de Sillage. A travers ces nouvelles chroniques, les auteurs nous éclairent encore un peu plus sur les origines, le caractère et la vie de la seule humaine vivant à bord du célèbre convoi. En attendant le tome 8 de Sillage et le tome 2 de Nävis à paraître respectivement en août et septembre...

Avec ce deuxième volume des Chroniques de Sillage, Bobo nous raconte cinq nouveaux épisodes inconnus de la vie de Nävis :
Les Chroniques de Sillage - T2 - par Morvan, Buchet, Bengal, Chan, Labourot, Lefebvre, Parel, Savoia - Editions Delcourt la découverte du seul autre être humain survivant dans le cargo enfoui dans la jungle ;
- ce qui s’est passé juste avant que le vigilant ne se fasse croquer (avec le retour de Houyo pour l’occasion)
- la rencontre avec un pirate de l’espace ;
- une explication supplémentaire (pourquoi elle a été espionnée lorsque qu’avec Clément Vildieu, elle sillonnait les plaines glacées à la recherche de la base du Père) ;
- la passion que voue le consul Atsukau à Nävis.

Tantôt amusants, tantôt plus dramatiques, ces récits se rapportent plus précisément aux tomes 1 et 3 de la série principale. Parmi les auteurs-dessinateurs, on retrouve les complices habituels de Jean-David Morvan : Thomas Labourot (Troll), Bengal (Menka), Chan (Opération Judas), Gérard Parel (7 secondes), Sylvain Savoia (Nomad, Al’ Togo) et une petite nouvelle, Séverine Lefebvre.

Cette dernière vient d’intégrer l’atelier rémois 510 TTC. Pour elle, travailler en atelier lorsqu’on débute est une chance : « cela me permet de ne pas être seule face à mon travail. Le fait d’avoir Jean-David (Morvan) et Philippe (Buchet) à mes côtés m’a beaucoup aidé. Ils donnent de très bons conseils. Travailler sur un univers déjà connu, c’est une aide et une difficulté car on n’a plus qu’à interpréter à sa manière les personnages existants, mais attention, il ne faut pas trop s’éloigner de l’ambiance générale de la série. J’ai vraiment une grande chance de faire partie de l’atelier, beaucoup de jeunes dessinateurs en rêvent. »

Pour l’éditeur, ces chroniques sont, sans aucun doute, une manière d’exploiter intelligemment le succès de Sillage.
Mais ce genre d’ouvrage lui permet également de tester et de publier de jeunes auteurs débutants avec des histoires courtes de 8 pages.

Pour des dessinateurs confirmés comme Sylvain Savoia, « c’est très agréable de rentrer dans un univers où tout est déjà défini. Il y a peu de recherches à faire. Le plaisir vient surtout du fait de dessiner avec un style différent. C’est l’avantage des histoires courtes, cela permet de faire autre chose, de changer son style, prendre le temps d’expérimenter, ce qui nous manque, lorsqu’on est dans le circuit professionnel, avec tout ce que cela implique comme obligations. »

En tous cas, nombreux sont les dessinateurs qui proposent leurs crayons pour ces chroniques. Le tome 3 est d’ores et déjà en préparation avec (entre autres) Barbucci et Steven Lejeune.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?