MaïdanLove par Ducoudray et Alliel - Editions Bamboo

7 mai 2019 0 commentaire
  • Retour sur les événements qui ont secoué la capitale Ukrainienne, il y a près de cinq ans à travers cette love story improbable.

L’intérêt d’Aurélien Ducoudray pour tout ce qui se passe à l’Est n’est pas nouveau. Observateur attentif et scénariste prolifique, il s’est fait une spécialité de situer ses histoires dans différents pays de cette région du monde, dans des contextes associés à une actualité brûlante. L’auteur de Clichés de Bosnie (Futuropolis) en profite pour nous offrir des histoires fortement enracinées dans un réel parfois négligé des grands médias et peu abordé en bande dessinée. Après les chiens de Pripyat (déjà réalisé avec Christophe Alliel), et Amère Russie publiés chez Grand Angle-Bamboo, voici donc un nouvel opus ayant pour toile de fond les terribles manifestations survenues en Ukraine en 2014.

En ce mois de Février, la capitale Kiev est secouée par des actes de violence qui se multiplient sur la place du Maïdan. Révolte ou révolution ? Les manifestants s’installent dans un combat de longue durée qu’ils veulent digne et exemplaire ! C’est du moins ce que la plupart d’entre eux mettent en avant face à un pouvoir corrompu et en pleine déliquescence.

MaïdanLove par Ducoudray et Alliel - Editions Bamboo
Entre obéissance au chef et désertion pour les beaux yeux d’une belle, Bogdan a bien du mal à choisir !

Bodgan, jeune « berkhout » (policier intégré aux forces anti-émeutes) se retrouve très vite plongé au cœur de la crise et des violents mouvements de foules qui agitent la capitale. Pour le jeune homme, les choses se compliquent : il ne va pas tarder à se retrouver pris à parti successivement par les différentes forces qui s’affrontent autour de la place. Pro-Russes, pro-Européens, néonazis et policiers se combattent entre voitures en flammes, manifestations et matraquages en tout genre.

Bodgan lui, est à la recherche d’Oléna, sa petite amie, étudiante pauvre, rebelle et manifestante ! Au cours de pérégrinations rocambolesques, l’apprenti policier est contraint d’abandonner son uniforme et va croiser la route de la belle Yvana, une infirmière engagée dans le mouvement qui va l’aider à se frayer un chemin dans ce milieu hostile et bousculé.

D’emblée les auteurs soulignent le double enjeu auquel sera confronté le personnage central du récit : choisir entre ses choix professionnels (mais ce boulot est-il vraiment un choix pour un jeune homme pauvre, sans véritable formation ?) ou céder à ses émois amoureux ! Obéissance ou désertion ? Cruel dilemme qui ne manquera de se complexifier avec la rencontre de la tumultueuse Yvana.

En situant cette simple histoire au cœur d’événements sociaux et politiques d’une actualité encore chaude, Aurélien Ducoudray dépasse le cadre d’une gentille chronique amoureuse. La réalité sociale rattrape chacun des protagonistes, du formateur de Bogdan, brute galonnée aux pratiques brutales et agressives, aux membres de groupuscules violents, en passant par des militants aux méthodes musclées sans oublier ce cercle d’étudiants branchés et suffisants. Les auteurs en profitent pour nous présenter une large galerie de portraits qui, sans avoir de valeur sociologique, contribue néanmoins à rendre ce récit d’aventures, nourri de coups de théâtre spectaculaires, crédible et captivant.

On a déjà pu juger de l’intérêt « journalistique » d’Aurélien Ducoudray pour tout ce qui se passe à l’Est. Qu’il s’agisse des chiens de Pripyat ou d’Amère Russie déjà réalisé avec la dessinatrice Anlor, il s’attache à décrire le quotidien sordide et parfois dérisoire de « petites gens », de « laissés pour compte », au moyen d’une narration rythmée, toujours documentée et attrayante. Ici, « la recette » appliquée est la même et fonctionne d’autant mieux qu’elle est portée par le trait net et précis du dessinateur Christophe Alliel.

Presque simultanément, Bamboo-Grand Angle propose un autre récit du scénariste : Camp Poutine ! Dans ce lieu de vacances très spécial, la règle proposée à ces gamins peu gâtés par la vie est de se préparer à défendre les intérêts de la Russie ! Malgré ce titre explicite, il s’agit d’abord de mettre en lumière l’incroyable séduction qu’exerce le chef du Kremlin sur toute une population et notamment sur les plus démunis, les moins cultivés, les plus isolés...

Une fois de plus, Aurélien Ducoudray trouve au sein d’un des pays les plus vastes du monde matière à créer une fiction en écho à une histoire riche et mouvementée qui ne cesse aujourd’hui encore de fasciner.

Camp de vacances "bien spécial" pour ados en mal de repère !

Les suites à paraître de chacun de ces récits ne devraient que confirmer ces premières impressions encourageantes.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?