Maxime et le Métamorphe – Par Fabrice Puleo et Rémi Ternisien – Yil Editions

26 septembre 2020 0 commentaire
  • Fabrice Puleo et Rémi Ternisien, deux auteurs débutants, signent une aventure humoristique plaisante, au scénario et aux graphismes contemporains, qui vise le jeune lectorat, sur fond de gadgets électroniques loufoques.

Alors qu’il cherche le chargeur de sa tablette, Maxime s’aperçoit avec étonnement que son voisin, Monsieur Nakamura, s’apprête à partir en voyage. Se souvenant qu’il avait laissé son ordinateur en réparation chez lui, il se précipite pour le récupérer avant son départ. Son voisin, un vieil homme féru d’électronique au look de savant fou, le reçoit en vitesse, avant de le mettre à la porte sans ménagement.

Curieux de cet étrange comportement, Maxime regarde par la fenêtre et comprend qu’il ne part pas en vacances, mais fuit des gens. Rattrapant le jeune homme, Monsieur Nakamura, lui confie son perroquet, ainsi qu’un sac, avec comme consigne de ne jamais l’ouvrir et de le cacher : question de vie ou de mort ! Rentré chez lui, Maxime s’aperçoit que des hommes en noir armés sont devant le domicile de l’inventeur. Il reçoit alors la visite de son meilleur ami Kévin qui s’empare de la sacoche. Celle-ci s’ouvre accidentellement, laissant échapper une mystérieuse sphère magnétique qui se connecte aux portables des deux garçons.

Maxime et le Métamorphe – Par Fabrice Puleo et Rémi Ternisien – Yil Editions
Fabrice Puleo et Rémi Ternisien – Maxime et le Métamorphe – © YIL Editions

Le dessinateur Rémi Ternisien et le scénariste Fabrice Puléo sont des débutants dans le milieu de la bande dessinée. Le scénariste signe son deuxième projet BD après un premier essai en 2016 qui lui a donné envie de continuer d’écrire des bandes dessinées. Avec Maxime et le Métamorphe, il produit un album contemporain qui plaira au plus jeune en utilisant les ingrédients d’un blockbuster et plusieurs références de pop-culture. Il utilise tout le talent de son dessinateur ce qui lui permet de ne pas se restreindre dans son récit. Une aventure humoristique dont les gags en grands nombre ne font pas ralentir une action qui part dans tous les sens lors du final.

Fabrice Puleo et Rémi Ternisien – Maxime et le Métamorphe – © YIL Editions

L’illustrateur Rémi Ternisien dont c’est le premier album, dessine en utilisant une tablette graphique numérique. Un graphisme fortement inspiré des dessins animés récents qui ne plaira pas aux partisans des graphismes classiques au crayon et à l’encre. Les couleurs et la lumière sont particulièrement travaillées pour donner cet aspect "animation" plébiscité par les jeunes lecteurs.

Fabrice Puleo et Rémi Ternisien – Maxime et le Métamorphe – © YIL Editions

(par Adrien LAURENT)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?