My girl, T2 - Par Mizu Sahara - Kazé

15 mars 2011 1 commentaire
  • Le fantôme de Yokô est omniprésent, aussi bien dans la vie de Koharu que celle de Masamune, mais tout le monde fait l'effort de s'adapter. Un tome chargé en émotions qui revient sur la grossesse de la jeune femme et sur le ressenti de chacun des personnages à l'annonce de cette nouvelle.

Cela fait déjà un an que Koharu a débarqué dans la vie de Masamune, mais cela ne fait qu’un an que Yokô est décédée. L’absence de la jeune femme pèse encore sur les cœurs, notamment celui de la petite fille qui est arrivée à l’âge où on cherche à tout prix à ressembler à ses parents. D’autant plus que les autres enfants, à l’école, ne sont pas toujours tendres. Leur rencontre avec une jeune fille dans la même situation que Yokô à la fin de ses études va amener tout le monde à réfléchir sur les paroles qu’ils ont eues ou aurait aimé recevoir.

Bien que le temps ait passé depuis le précédent volume, la présence de Yokô est toujours aussi forte. Dans ce tome, Mizu Sahara revient sur ce que cela implique d’être enceinte aussi jeune. À travers le personnage d’Anna, l’auteur nous rappelle l’importance des mots : Mme Tsukamoto regrette ce qu’elle a dit en découvrant la situation de sa fille ; Masamune, lui, aurait voulu que la femme qu’il aimait lui en parle, tandis que Koharu se demande si elle a rendu sa mère malheureuse, à cause de ce que les gens racontent.

Le récit est beau, émouvant et plein d’optimisme. Comme la fillette sourit au vieux monsieur pour lui donner courage, elle redonne aussi le sourire au lecteur qui ne peut qu’être touché par le courage de Koharu. Masamune aussi est touchant, pas totalement heureux, mais épanoui dans son rôle de père.

Le propos reste dur et le style sombre de la mangaka sert parfaitement le propos. Les personnages parlent peu finalement et les grandes cases en pied aux décors minimalistes font la part belle aux expression des personnages, communiquant de vraies émotions au lecteur.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :