QQ Sweeper T1 - Par Kyousuke Motomi - Kaze Manga

10 décembre 2015 0 commentaire
  • Un maniaque du ménage et une obsédée du mariage. C'est la drôle d'équipe que forment Fumi et Kyûtarô dans la nouvelle série de Kyousuke Motomi, "QQ Sweeper", un manga au pitch plutôt surprenant qui recèle en fait une intrigue fantastique drôle et pleine de mystère.

Fumi Nishioka est une élève de première fraîchement débarquée en ville de sa campagne natale avec un seul objectif en tête : épouser un homme riche. En attendant, elle n’a aucune famille, personne pour l’héberger, aucun bien personnel. Elle passe donc sa première nuit dans l’école, dans une pièce immaculée, un endroit propre au possible entretenu par Kyûtarô Horikita, un élève de sa classe plutôt solitaire mais particulièrement doué pour le ménage, pour ne pas dire un maniaque de la propreté.

Elle va rapidement découvrir que le jeune homme n’est pas qu’un simple « homme de ménage ». En passant une mystérieuse porte, elle va découvrir l’existence de la vermine qui dévore l’âme des humains et que Kyûtarô est le seul a pouvoir nettoyer.

Un manga qui parle de ménage, voilà qui n’est pas banal ! Mais ne vous arrêtez pas à cette première impression car QQ Sweeper est bien plus que ça. Ici, le ménage est un prétexte au surnaturel, car Kyûtarô est en réalité un nettoyeur d’âme, chargé de débarrasser l’esprit humain des doutes qui le rongent. Et un intérieur propre et ordonné est la première étape vers un esprit sain. Mais surtout, la propreté éloigne la vermine qui, forcément, s’en prend à ceux qui cherchent à l’éliminer.

Si Kyûtaro s’avère ainsi un personnage très consciencieux, calme et introverti, Fumi, qui débarque au milieu de tout ça, apparaît elle d’abord comme une jeune fille obnubilée par l’idée de faire un mariage fructueux. Ce trait est ici tellement accentué qu’on dépasse la niaiserie pour accéder à l’hilarité. Elle ne voit les gens qu’en terme de billets et se montre prête à s’accoquiner avec les partenaires les plus louches si besoin. Le personnage en devient vraiment très drôle, même si on comprend très vite que la lycéenne a une autre raison pour vivre ainsi.

Avec un seul tome, l’auteur de Dengeki Daisy, prix du meilleur shojô à Japan Expo 2012, nous fait rire et rêver, nous émeut et nous intrigue. D’autant que le trait de Kyousuke Motomi s’est affiné depuis sa précédente série, produisant un rendu plus soigné et des personnages plus élégants. Dommage que les fonds ne soient pas plus élaborés, mais malgré cela, l’ensemble reste très sympathique.

Parfaitement dosé, le mélange entre fantastique et vie de lycée met en scène des personnages qui possèdent tous un secret dont on décèle déjà des bribes. Partant de là, l’aventure est originale, le mystère présent, et surtout la relation entre Kyûtarô et Fumi se révèle à la fois drôle et touchante.

QQ Sweeper T1 - Par Kyousuke Motomi - Kaze Manga
QQ SWEEPER © 2014 Kyousuke MOTOMI/SHOGAKUKAN

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

QQ Sweeper T1. Par Kyousuke Motomi. Traduction Sonia Verschueren. Kaze Manga, collection Shojo. Sortie le 2 septembre 2015. 192 pages. 6,79 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?