Neandertal – T2 : Le Breuvage de Vie – Par Emmanuel Roudier - Delcourt

20 octobre 2009 1 commentaire
  • Avec {Neandertal}, Emmanuel Roudier crée une fresque préhistorique d'une réalisme époustouflant. Laghou fera-t-il un jour de l’ombre à son grand frère Rahan? Le pari est tenu!

Pour vaincre le puissant bison Longuebarbe et revendiquer ainsi à une place de chef au sein de sa tribu, Laghou est parti à la rencontre du clan de la Lune, capable de fabriquer le puissant cristal de chasse. Mais pour en recevoir un, une nouvelle quête attend le jeune boiteux : aller chercher un breuvage de vie détenu par la tribu des Mousses. Un périple qui le verra franchir les terres des cannibales Hommes Sanglants et s’allier à des personnages divers et à la force hors du commun.

Avec Neandertal, Emmanuel Roudier va au-delà de la seule grande aventure, en montrant une société préhistorique finalement bien proche de la nôtre. Les relations complexes et parfois tendues entre les tribus rappellent celles du Moyen Âge et ses nombreux jeux d’alliance. Seul, un clan est faible. Pour survivre à la rudesse de l’époque, les alliances avec d’autres tribus sont donc inévitables. Des pactes qui se signent par des échanges de secrets, ou par le mariage entre jeunes de deux clans.

Neandertal – T2 : Le Breuvage de Vie – Par Emmanuel Roudier - Delcourt

À côté de cette fresque sociale complexe, la réalisation parfaite des planches d’Emmanuel Roudier fait voyager le lecteur à travers une faune et une flore foisonnantes. Des scènes souvent sans texte qui, alternant avec d’autres plus bavardes, permettent d’aérer un récit parfois très dense. Dernière corde à son arc, Roudier réalise lui-même ses propres couleurs qui, sincèrement, sont d’une justesse et d’une beauté impressionnantes.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Je dois dire que je n’avais pas même remarqué ces albums à parution chez mon libraire. Pourtant le thême de l’homme préhistorique a souvent fourni de bonnes BD de l’age de pierre (Rahan dans Pif, Thounga dans Tintin, l’Onkrakrikru dans Mickey), ma foi bien meilleures que bien des BD indés en vogue à l’heure actuelle, qui content de façon maladroite sous forme de blog (ou blague ?) rapide les weekends ennuyeux et dépressifs de leurs tristes auteurs.

    Un conseil amical à Emmanuel Roudier : aujourd’hui les éditeurs qui ont le vent en poupe sont ceux qui font de la BD populaire, donc allez voir Bamboo et Soleil, c’est un conseil amical !! De plus, je crois savoir que leurs BD se vendent bien, ce qui ne gate rien !!

    Répondre à ce message