Ouvrier - Mémoires sous l’occupation, vol.2 - Par Bruno Loth-La boîte à bulles

16 décembre 2014 1 commentaire
  • Troisième volet des mémoires d'un ouvrier français, une histoire débutée dans les années 1930 par le propre fils de ce témoin précieux. Cette fois, nous sommes en pleine occupation allemande, et les échos de la guerre se mêlent aux soucis plus quotidiens. Le style sobre et sensible de Bruno Loth, toujours aussi maîtrisé, nous entraine dans les pas de son père, sans jamais lasser.

On commence à bien le situer, ce modeste travailleur avec ses lunettes rondes et son nez anguleux. Apprenti, puis ouvrier, il exerce la profession d’ajusteur pour les chantiers navals de la région de Bordeaux. Tandis que son frère n’échappe pas au travail obligatoire en Allemagne (le STO, imposé après la capitulation de la France), Jacques ne force pas la cadence, sachant qu’une partie de son labeur bénéficie aux occupants. D’autant qu’en cette année 1942, le débarquement en Afrique du Nord redonne espoir à de nombreux Français. Mais tout inquiet qu’il est pour son frère, Jacques ne peut réfréner son attirance pour une demoiselle qu’il vient de rencontrer...

L’intime, le quotidien, la famille, mais aussi la grande histoire : Bruno Loth parvient toujours, comme dans les tomes précédents, à équilibrer ces éléments pour raconter cette saga familiale. Un peu comme si on prenait un cours d’histoire dans le salon du grand-père.

On s’aperçoit avec Ouvrier, de la façon très concrète dont certains citoyens envisageaient la résistance, tout en gardant une oreille collée à Radio Londres. Pas d’héroïsme, mais un état d’esprit vigilant.

Loth n’oublie pas d’évoquer la Shoah et l’antisémitisme. L’obsession nazie apparaît dans toute sa bêtise dans une scène marquante ou Jacques est interrogé par des SS à cause de son nez... L’album et la trilogie n’ont rien d’une lecture scolaire ou moralement obligatoire, mais ils offrent un témoignage singulier qui n’exclut aucun public et garde un crédo humaniste constamment touchant.

Ouvrier - Mémoires sous l'occupation, vol.2 - Par Bruno Loth-La boîte à bulles
© la boîte à bulles 2014

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

lire également les tomes précédents :
- Apprenti (Mémoires d’avant-guerre)
- Ouvrier, mémoires sous l’occupation (1ère partie)

 
Participez à la discussion
1 Message :