Sous le sapin, le pavé du réel

8 décembre 2012 0 commentaire
  • La revue XXI (éditions Les Arènes), véritable phénomène de librairie (un million d'exemplaires vendus) vient apporter un lourd présent dans la hotte de Noël : un fort volume de 650 pages de bande dessinée sous la forme de reportages graphiques. Au générique : Joe Sacco, Emmanuel Guibert, Jacques Ferrandez, Jean-Philippe Stassen, Tronchet,... Rien que ça!

La revue XXI publie chaque mois un reportage graphique de 30 pages signées par les auteurs de BD les plus singuliers. Des créateurs envoyés sur place et qui témoignent avec leur plume et leurs pinceaux. Chaque reportage est introduit par une double page d’introduction par Patrick de Saint-Exupéry, rédacteur en chef de XXI, qui contextualise le voyage.

Outre le caractère imposant de l’ouvrage, c’est le rapport décalé des invités qui interpelle : Joe Sacco s’intéresse aux paysans indiens oubliés par la mondialisation, Emmanuel Guibert a accompagné le photographe Keller chez les Roms d’Europe centrale, Hippolyte a rencontré les enfants de rue de Kinshasa, Jacques Ferrandez et son fils ont rencontré un père et un fils à Cuba, Jean-Philippe Stassen a interviewé des migrants qui font le chemin de Gilbratar, un autre de ses reportages l’amène au Congo...

Facétieux, Patrick de Saint-Exupéry en appelle aux mânes d’Hergé : "En préambule au Pays des Soviets, Hergé expose en 1929 son principe : « Le Petit XXe, toujours désireux de satisfaire ses lecteurs et de les tenir au courant de ce qui se passe à l’étranger, vient d’envoyer en Russie Soviétique un de ses meilleurs reporters : Tintin ! Ce sont ses multiples avatars que vous verrez défiler sous vos yeux chaque semaine »."

Et de faire remarquer que ce reportage n’est que de fiction, comme tous ceux de bon nombre de journalistes de papier : Marc Dacier à L’Éclair, Ric Hochet à La Rafale, Superman au Daily Planet, Spiderman au Daily Bugle, Guy Lefranc en journaliste indépendant…

Ici, on l’aura compris, le réel est bien présent : c’est la rencontre personnelle qui donne de la force à ces témoignages, le dessin portant le trait là où le discours se tarit. Superbe.

Sous le sapin, le pavé du réel
Sa magnifique couverture est signée Jean-Philippe Stassen
Éditions Les Arènes

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?