Spider-Man : Le Casse de Black Cat – Par Dennis « Hopeless » Hallum & Luca Maresca – Panini Comics

18 janvier 2021 0
  • Inspiré par la trame du jeu vidéo éponyme d’Insomniac Games sur PS4 (et désormais sur PS5), cet album voit Spider-Man venir en aide à la Chatte noire… afin de protéger son fils de la mafia.

Inspiré du contenu additionnel (DLC) du jeu vidéo éponyme, Le Casse en l’occurence, cet album met en scène l’arrivée de la Chatte noire dans l’univers vidéoludique de Spider-Man. Sujet qui était parmi les plus rageants pour les joueurs à l’époque de la sortie du jeu : la Chatte noire était évoquée à travers quelques références pendant l’aventure principale, mais il fallait, quelques mois plus tard, repasser à la caisse afin de la voir en pixels et en couleurs à l’écran au cours d’une aventure annexe.

Comme on peut s’en douter, l’essence de cet album tourne autour de la relation ambigüe qu’entretient Spider-Man avec la talentueuse voleuse : ayant eu une liaison amoureuse avec elle, il a bien du mal à la considérer comme une simple amie ou comme une cible romantique assumée… « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités  » : Spider-Man doit-il livrer la Chatte noire aux autorités ou faire d’elle une partenaire du bon côté de la barrière ?

L’intrigue proposée ici par Dennis Hallum est étonnante : Spider-Man va aider la Chatte noire à dérober des clés USB à différentes familles de la mafia, afin qu’Hammerhead libère son fils, retenu en otage. Le doute tiraille Spider-Man : le fils de la Chatte noire pourrait-il carrément être le sien, au regard de la relation amoureuse qu’ils ont entretenue quelques années plus tôt ?

Spider-Man : Le Casse de Black Cat – Par Dennis « Hopeless » Hallum & Luca Maresca – Panini Comics
À ses débuts, Spider-Man a rarement rencontré une criminelle comme la Chatte noire.
© Marvel

Dennis Hallum propose ici une juste écriture des personnages. L’attirance de la Chatte pour Spider-Man est bien expliquée aux lecteurs néophytes, ou aux joueurs se lançant dans la lecture des comics. De même, nous avons trouvé l’écriture du rôle de Mary-Jane juste, que ce soit dans le récit de sa première rupture avec Peter, ou son angoisse de voir une ex lui prendre son petit-ami. Qu’on se le dise : Mary-Jane ne laissera pas tomber Peter si facilement !

Malheureusement, nous avons retrouvé dans cet album un problème similaire au précédent : on retrouve un côté expéditif dans la narration lié aux scènes d’action, notamment en ce qui concerne l’intrigue avec Hammerhead. Il est difficile d’être enthousiaste pour un combat par étapes digne d’un jeu vidéo contre un boss, sans réelle montée de tension ou échanges entre les protagonistes.

L’album bénéficie en tout cas des belles planches de Luca Maresca et de très belles couvertures de Sana Takeda.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Spider-Man : Le Casse de Black Cat. Par Dennis « Hopeless » Hallum (scénario) et Luca Maresca (dessins). Traduction de Thomas Davier. Panini Comics. Sortie le 13 janvier 2021. 112 pages. 17,00 Euros.

  Un commentaire ?