Thanos : Le Gouffre de l’infini – Par Jim Starlin – Panini Comics

10 avril 2019 0 commentaire
  • Mini-série de 2002 où l'incontournable Jim Starlin reprenait ses personnages fétiches en main, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Après quelques années d’absence au sein de la rédaction de l’éditeur Marvel à cette époque, Jim Starlin a repris en 2002 la plume afin de raconter les nouvelles aventures du pan cosmique de l’éditeur ; c’est Starlin qui a façonné en très grande partie celui-ci depuis les années 1970.

Ce ne sera donc pas une surprise pour les lecteurs assidus ou amateurs de son œuvre, mais cet album est bien évidemment l’épicentre d’une nouvelle confrontation entre les deux champions cosmiques de l’auteur, à savoir les personnages d’Adam Warlock et de Thanos.

Prétendument tué une fois pour toutes par Thor, la menace incarnée par Thanos réapparaît en chair et en os dans quelques coins reculés de l’univers... et ce parfois aux mêmes moments aux yeux du lecteur ! Différent souvent dans la forme, mais reconnaissable toujours dans le contenu et le propos qui lui est associé, est-ce que Thanos aurait trouvé le moyen de se démultiplier pour atteindre ses sombres desseins ?

Aux quatre coins de l’univers, Adam Warlock, Captain Marvel, le docteur Strange, Gamora, Pip le Troll et Spider-Man vont devoir trouver une réponse à cette nouvelle énigme posée par le Titan fou... sans qu’ils sachent qu’ils sont jetés ensembles dans cette nouvelle affaire et que leurs destins sont liés par des fils invisibles, mais comme toujours avec ce type de récit, bien plus anciens que prévu.

Thanos : Le Gouffre de l'infini – Par Jim Starlin – Panini Comics
Quel est le plan mené par les clones de Thanos afin de provoquer la fin de toute chose dans l’univers ?
© Marvel

L’intrigue proposée par Jim Starlin se révèle vite intéressante aux yeux du lecteur car elle fait très vite émerger un groupe d’antagonistes de valeur : les propres clones de Thanos, libérés de leurs chaînes et mus eux aussi par une pensée nihiliste sans limite. À cause d’un tiers dont l’identité sera révélé bien plus tard, le fil du destin cosmique devait être tiré grâce à la libération de ces clones redoutables. Thanos a ainsi mélangé son ADN avec celui de super-héros puissants de la Terre et d’ailleurs pour assurer sa propre survie : est-ce que le Titan fou va aider ses créatures ou prendre conscience d’une potentielle erreur ? Un programme chargé et plaisant attend ainsi le lecteur au fil des pages de cet album.

La qualité d’écriture de Jim Starlin se retrouve aussi avec l’écriture de ses personnages, qui continuent d’être torturés par leurs propres démons ou un destin bien lourd. Adam Warlock et Thanos ressortent inévitablement du lot : le premier est toujours aussi torturé psychologiquement par sa condition et le rôle qu’il doit accepter dans le destin de l’univers, le second se révèle toujours aussi impeccable dans le rôle du personnage qui suscite autant l’admiration que l’effroi chez le lecteur. Parmi les autres personnages, notre attention a été particulièrement retenue par le docteur Strange, qui bénéficie ici d’un traitement de premier choix afin d’exposer l’étendue de ses talents dans les arts mystiques.

Si l’on ajoute à l’ensemble la qualité indéniable des planches et de leur composition qui accompagnent le récit, toujours à mettre au crédit de Jim Starlin qui est un artiste définitivement complet, ce Gouffre de l’infini s’est révélé à nos yeux comme une lecture très plaisante et que nous pouvons vous recommander. À conseiller en priorité aux amateurs de l’œuvre de Jim Starlin qui souhaitent se replonger dans ce récit, ou les lecteurs qui veulent pousser l’expérience plus loin avec les personnages cosmiques de l’univers Marvel.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Thanos | Le Gouffre de l’infini. Par Jim Starlin (scénario et dessins). Traduction de Geneviève Coulomb. Panini Comics, collection Marvel Graphic Novels. Sortie le 13 mars 2019. 176 pages. 25,00 euros.

  Un commentaire ?