Tu Mourras moins bête T3 : science un jour, science toujours ! - Par Marion Montaigne - Delcourt

2 octobre 2014 5 commentaires
  • La série de vulgarisation scientifique sérieusement délirante change d'écurie. Le volume 3 paraît chez Delcourt avec un défilé toujours plus loufoque de découvertes pour tous.

On peut trouver un lointain lien de parenté entre ces saynètes pédagogiques et les travaux de Gotlib et Goscinny de la Rubrique-à-Brac ou des Dingodossiers. Même mélange de sérieux et de délire, mêmes personnages jouant les monsieur Loyal, même variété dans les thèmes. Mais le choix de Marion Montaigne privilégie un dessin qui n’a pas vocation à jouer la précision, ni dans les attitudes, ni dans les formes. Il faudra donc au lecteur (on parle des nouveaux, ceux qui arrivent pour ce tome 3) accepter ce postulat pour entrer dans ce tourbillon instructif et souvent surprenant.

C’est que l’auteure maîtrise de belle manière ses dérapages contrôlés. Avec une mention spéciale aux rubriques récurrentes "les animaux sont des pervers". Pour le coup, le dessin à la Reiser s’adapte fort bien à ces épisodes de véritable sauvagerie naturelle. Marion Montaigne tient aussi à s’adresser à un public large : le langage post-ado touchera les lecteurs dès le lycée sans mettre à l’écart les trentenaires. Et les références sont à l’avenant, notamment pour la télé et le cinéma.

Si le volume paraît parfois un peu long, les sujets abordés nous rendent vraiment plus instruits, et la science vue par l’auteure reste accessible sans sacrifier aux raccourcis obscurs. Mine de rien, il s’agit d’une démarche assez sérieuse dans le fond ! On pourra enfin pointer l’élégance de certains chapitres qui bénéficient d’un dessin de collègue en introduction, avec quelques noms connus au générique...

Tu Mourras moins bête T3 : science un jour, science toujours ! - Par Marion Montaigne - Delcourt
© Guy Delcourt Productions 2014

Voir en ligne : le blog du professeur Moustache

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Pouquoi faire des infidélités à Ankama, je ne comprends pas l’intérêt. C’est toujours bizarre ces sériesq qui changent d’éditeur entre deux numéros.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 4 octobre 2014 à  19:45 :

      Car si elle a quitté Ankama pour Delcourt, c’est pour suivre l’éditrice des deux premiers tomes, qui avait changé de maison entretemps. Une infidélité qui n’en est pas une en fin de compte !

      Répondre à ce message

      • Répondu le 5 octobre 2014 à  03:39 :

        Ah bah si, c’est même une double infidélité envers Ankama.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 6 octobre 2014 à  19:33 :

          La situation était je crois un peu plus subtile que ça, mais bon ça relève de la tambouille interne.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Pirlouit le 6 octobre 2014 à  20:36 :

            On s’en fout, que ce soit chez Delcourt ou Ankama ! Ceux qui veulent l’acheter vont l’acheter, point barre, quel que soit l’éditeur. Une belle revanche pôur ses Histoires de l’Oncle Popaul ²matinées 2.0

            Répondre à ce message