Un Musée Hergé signé Christian de Portzamparc

21 septembre 2006 0 commentaire
  • On en sait un peu plus sur le Musée Hergé qui devrait se construire à Louvain La Neuve (Belgique). Dans une conférence de presse du 19 septembre 2006, l'architecte Christian de Portzamparc a présenté son projet à la presse belge hier: Une sorte de vaisseau flottant, mille sabords!

La première pierre sera posée en mai 2007, soit quasi jour pour jour à l’occasion du centenaire de la naissance de Remi, Georges, alias Hergé. Le musée se situera sur un terrain mis à disposition, dans le cadre d’un bail emphytéotique de 99 ans, par l’Université Catholique de Louvain à Louvain La Neuve dans le Brabant wallon (à moins d’une heure en RER en ligne directe du centre de Bruxelles), une cité universitaire qui accueille chaque année des milliers d’étudiants.

Un Musée Hergé signé Christian de Portzamparc
Le projet de Christian de Portzamparc
(c)Architecte Chr. de Portzamparc/Studios Hergé

Situé au cœur de cette ville nouvelle, en bordure du Parc des Sources, l’édifice, construit par le célèbre architecte français Christian de Portzamparc devrait offrir une superficie de 3.600 M² et son budget de construction est estimé à 15 millions d’euros. La Région wallonne devrait en financer une partie : de 1,5 à 2 millions d’euros en plus de l’aménagement des infrastructures routières alentours. Un investissement compréhensible pour ce qui sera une des premières attractions touristiques de la région. Mais ce sont les Studios Hergé (nouvelle dénomination de la Fondation Hergé) [1] qui en financeront le principal, essentiellement sur les revenus à provenir des droits d’auteur générés par l’œuvre. Une passerelle adaptée relierait le musée à la Grand-Place de Louvain La Neuve.

L’ensemble, traversé de lumière et, si l’on en croit la maquette, par la fusée d’Objectif Lune, est une sorte de "vaisseau flottant" qui sera partagé en quatre volumes colorés reliés eux aussi par des passerelles. Ils contiendront des collections permanentes et des expositions temporaires racontant la vie et l’œuvre d’Hergé. Il devrait sortir de terre en 2009, année qui, selon M. Benoît Lutgen, ministre wallon du tourisme présent à la conférence de presse, sera centrée sur le thème de la bande dessinée. Du côté des autorités académiques, on souhaite que le musée Hergé devienne un espace de recherches interdisciplinaires.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : La statue d’Hergé par Tchang. Photo : D. Pasamonik

[1La structure ancienne était incompatible avec la vocation, certes culturelle, mais également commerciale, de ce projet.

  Un commentaire ?