Newsletter ActuaBD

Une Journée bien remplie - par Juan Sanmiguel - Tabou

  • Nouveau venu dans le domaine de l'érotisme, Juan Sanmiguel dépasse les clichés pour livrer un récit décomplexé, réaliste et haut en couleurs. Une belle découverte !

Pour Clara, Rachel et Kaori, le vendredi tout est permis ! C’est en tout cas le credo de ces trois belles jeunes femmes qui font de ce vendredi une journée bien "remplie”. Qu’elles soient programmées ou fortuites, chaque rencontre propose son lot de surprises... ou de déconvenues !

Une Journée bien remplie - par Juan Sanmiguel - Tabou

À notre connaissance, c’est la première fois que Juan Sanmiguel publie au sein de la bande dessinée francophone. L’éditeur indique que cet illustrateur, également professeur à l’école de bande dessinée et d’arts visuels de Barcelone, a pourtant déjà participé à plusieurs collectifs. Sans doute sans pseudo ou uniquement en espagnol...

Quoiqu’il en soit, son style, aussi anatomiquement réussi que lisible, permet de donner vie à ses personnages. De quoi donner envie de découvrir, en feuilletant ces pages, cette journée vécue par ses héroïnes, en espérant qu’elles dépassent le canevas convenu d’une succession de coucheries expérimentées par des jeunes femmes sans âme, comme on peut trop souvent le retrouver en bande dessinée érotique en manque d’inspiration.

Une journée riche en surprises...

Et sur ce coup-ci : Jackpot ! Dès la première page, on entre dans le vif du sujet, avec des plans savamment travaillées, un poil d’originalité, et surtout des dialogues qui montrent l’intelligence de l’héroïne qui contraste avec la bêtise du coup d’un soir qu’elle s’était dégoté.

Le reste de la série se poursuit sans temps mort, avec une montée en puissance de situations plutôt inédites, ponctuées d’une pointe d’humour subversive, jusqu’à l’explosive séquence finale, on adore ! On apprend même ce que sont des sesquizygotes, et n’allez pas chercher une explication trop lubrique !

... et qui se termine par une séquence haute en couleurs.

Bref, derrière un titre qui rappelle les jeux de mots explicite de films X des années 1980, se cache une très belle découverte qui évite les lieux communs. Oserait-on terminer sur un... « Encore ! »

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Album réservé à un public averti

 
Newsletter ActuaBD