Adulte

Zoom sur… Shiki Takuto

« Jamais deux sans trois » avance l’adage. À l’occasion d’un troisième été consécutif, l’éditeur Hot Manga prévoit de sortir durant la Japan Expo 2022 un nouveau recueil signé par l’artiste Shiki Takuto, intitulé cette fois-ci « Harem entre copines. » L’occasion est trop belle pour ne pas revenir sur ses précédentes œuvres traduites en langue française.

Les deux albums que nous allons vous présenter dans cet article ont été publiés originellement par l’éditeur nippon Ti-Net. Comme évoqué quelques mois plus tôt sur ActuaBD, la spécificité de cet éditeur au sein de l’industrie du Hentai est de laisser, le plus souvent, l’artiste mener une histoire sur plusieurs chapitres pour aboutir à la taille critique d’un recueil, ce qui permet d’avoir des intrigues et des personnages plus développés que chez la concurrence. Nous avons bien affaire ici à deux histoires développées de la sorte dans ces deux albums.

Zoom sur… Shiki Takuto
Le dernier album à paraître de Shiki Takuto, prévu par l’éditeur Hot Manga à l’occasion de Japan Expo 2022.

Au-delà de ses fantaisies érotiques qui laissent un souvenir mémorable chez le lecteur car plus denses que celles de ses confrères, Shiki Takuto est une figure que l’on retient dans son domaine pour une caractéristique bien précise : son très joli coup de crayon reconnaissable entre mille. Comme dessinateur, il a un style qui s’éloigne beaucoup du trait arrondi que l’on retrouve très généralement dans l’industrie du Hentai. Chez cet artiste, le souci du détail est flagrant, que ce soit pour la représentation de ses personnages, de leurs garde-robes ou des environnements dans lesquels ils évoluent. Un trait que nous serions tentés de qualifier d’éthéré et que nous tenons en estime.

Son premier album à être publié en langue française fut Yurisis | Chronique NTR des sœurs Sakuramiya. Il s’agit d’un titre qui a été publié au Japon en 2018. L’intrigue suit les sombres déboires des demi-sœurs Sakuramiya, Saya et Hinata, deux stars du club de tir-à-l’arc traditionnel de leur campus qui entretiennent une relation amoureuse taboue. Pas de chance pour elles, l’ignoble Tachikawa du club de photographie les a surprises en train de s’aimer et s’est mis en tête de les faire chanter individuellement : si chacune des sœurs veut sauver l’autre de la révélation publique de leur relation, elles devront satisfaire à son chantage d’ordre sexuel...

© Shiki Takuto/ti-net/Hot Manga

L’argument de la quatrième de couverture de ce volume évoque le mélange singulier de Yuri (le thème des relations lesbiennes) et de Netorare (souvent abrégé par l’acronyme NTR : récits où un personnage trompe son partenaire, ce dernier l’apprennant), mais ce n’est pas trop le cas à notre sens : les interactions entre Saya et Hinata sont très limitées et aucune des sœurs ne souhaite tromper l’élue de son cœur. En revanche, le contenu de cet album nous est apparu comme très sombre, les personnages principaux étant les proies des nombreux étudiants du campus qui profitent eux aussi du chantage organisé par Tachikawa.

© Shiki Takuto/ti-net/Hot Manga

Sans trop d’hésitation, nous plaçons Yurisis | Chronique NTR des sœurs Sakuramiya du côté débauché de la Force : si Shiki Takuto fait ici preuve de variété dans les différentes scènes érotiques qu’il propose, le contexte dur de ces dernières est difficilement négligeable et peut rebuter des lecteurs.

Le second album de Shiki Takuto paru sous nos latitudes est Tokoharu, l’éternel printemps. Il s’agit cette fois dans cet album publié originellement en 2014 au Japon d’un synopsis est pour le moins baroque : un salaryman japonais est obligé, pour éponger ses dettes, de servir sur une mystérieuse île au large du Japon, emplie de maisons closes semblant surgies de l’ère Edo (période allant du XVIIe au XIXe au Japon).

© Shiki Takuto/ti-net/Hot Manga

Pour ne pas divulgâcher le contenu d’une intrigue que nous avons trouvée cohérente et appréciable, nous écrirons simplement que Shiki Takuto utilise avec efficacité les ressorts scénaristiques déjà vus dans d’autres expressions artistiques, que l’on associe aux histoires liées aux maisons closes : l’entretien d’amours interdits, l’espoir pour quelques femmes de s’enfuir de cette cage pas si dorée ou encore, la brutalité de certains clients qui se croient tout permis. C’est assez fin dans le texte, c’est parfois émouvant, l’album laissant une très bonne impression au lecteur.

© Shiki Takuto/ti-net/Hot Manga

Nous qualifierons volontiers cette œuvre de luxuriante : proposant à nouveau des scènes variées sur le plan érotique, Shiki Takuto ne ménage pas sa peine pour offrir une sensualité évidente aux résidentes de la maison close. Le travail abattu par l’artiste pour la représentation de leurs parures nous est apparu remarquable. Cette patte graphique de haute volée conforte notre très bonne réception du recueil Tokoharu, l’éternel printemps, même si l’histoire bonus qui referme l’album, déconnectée de l’intrigue principale, ne nous a pas enthousiasmés.

Finalement, quid des notes ActuaBD pour ces deux albums ? Les voici !

Yurisis | Chronique NTR des sœurs Sakuramiya : ♥♥♥ (pas mal)

Tokoharu, l’éternel printemps : ♥♥♥♥ (très bon album)

En dépit de sa qualité graphique évidente, Yurisis | Chronique NTR des sœurs Sakuramiya nous a quelque peu laissés défrisé en raison de sa thématique dérangeante. Au contraire, la relative finesse de Tokoharu, l’éternel printemps dans son évocation surannée des maisons closes de l’ère Edo nous a laissé un bien meilleur souvenir. En tout cas, ces expériences appellent le plaisir de retrouver le coup de crayon assuré et appréciable de Shiki Takuto dans de prochaines publications.

(par Nickyl)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Yurisis | Chronique NTR des sœurs Sakuramiya. Par Shiki Takuto (scénario et dessins). Traduction de Yves Bohmler. Hot Manga. Sortie le 11 juin 2020. 184 pages. 9,95 Euros.

Acheter sur Cultura

Tokoharu, l’éternel printemps. Par Shiki Takuto (scénario et dessins). Traduction de Jean-Baptiste Bondis. Hot Manga. Sortie le 18 août 2021. 200 pages. 9,95 Euros.

Acheter sur Cultura

adulte érotique Japon 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Dans la rubrique Adulte
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD