dBD n°153 : Sous le charme !

10 mai 2021 1
  • Un air de printemps et de romance semblent souffler sur la presse BD. Que du bonheur!

Alors que la plastique un brin provocatrice d’une Jayne Mansfield [1] fait la une du dernier Casemate, dBD se la joue plus glamour avec un retour vers la BD culte de Dany, Olivier Rameau.

Comment rester insensible à la délicieuse Colombe Tiredaille ? Née dans les pages du Journal Tintin des années 1970, la compagne délicieusement sexy d’Olivier n’est sans doute pas pour rien dans le succès d’une série dont l’ambiance privilégiait avant tout la poésie et la fantaisie.

Les éditions Kennes ayant choisi de rééditer cet OVNI éditorial à la fraîcheur toujours intacte, l’occasion était toute trouvée pour consacrer une large place à Dany , auteur prolifique, qui revient sur la genèse d’une série originale sans véritable équivalent encore aujourd’hui. Nul doute que la réédition de cette série atypique pour ceux qui étaient ado dans les années 1970-80 s’avère une agréable surprise. Retrouver cet univers poétique et l’élégance délicieusement glamour de la charmante Colombe vont sans doute faire plus d’un heureux !

Sous le charme, incontestablement Baudelaire l’a sans doute été lors de sa rencontre avec celle qui deviendra sa muse, sa maîtresse... sa Vénus noire ! Yslaire dont on apprécie le trait souple, chaleureux, presque sensuel n’est pas loin de partager une passion absolue pour celle qui inspira les célèbres Fleurs du Mal. De son vrai nom, Jeanne Duval , inspiratrice et amante du poète, la jeune femme possédait à l’évidence un pouvoir de séduction qui poussera Baudelaire dans ses retranchements, sublimant ses mots, ses poèmes et contribuant à la renommée sulfureuse de l’artiste. Un entretien qui donne un éclairage particulier au travail du dessinateur.

Autre temps, autre image de séduction. Frédéric Bosser a-t-il été séduit par la personnalité d’Anne Nivat, son parcours de grand reporter sur les endroits les plus chauds du globe ou plus simplement par la singularité de cet album (Dans la Gueule du loup- Marabulles). Un récit sur fond du conflit irakien écrit avec Jean-Marc Thévenet et mis en images par Horne.

D’autres auteurs sont aussi au sommaire de ce numéro de printemps, parmi lesquels Alain Ayrolles, Jean-Christophe Menu, Geluck ou encore Kid Toussaint : rien que des gens biens et... charmants !

Voir en ligne : Le site de dBD

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

dBD n°153, en vente partout ou sur abonnement, le numéro 8,90€

[1d’après l’album Sweet Jayne Mansfield de Baldazzini et Dupont paru chez Glénat

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • dBD n°153 : Sous le charme !
    13 mai 09:26, par fred

    Oui ! toujours sous le charme de Colombe, et ce depuis les 70s... Mais bon ! Kennes a donc réédité, il y a deux ans, l’intégrale en gros volumes, qui n’ajoutait rien à l’intégrale en gros volumes publiée par Joker dix ans auparavant qui était une reprise de leur tentative inachevée de réédition en albums de 2005, qui reprenait l’intégrale en albums séparés de P&T Productions de la fin des 90’s, qui reprenait quasi à l’identique l’originale en albums du Lombard des 70s-80s... Quoi de vraiment neuf sous le soleil ? Même pas un nouveau bikini pour Colombe !

    Répondre à ce message