1890 - Par Francesco Ripoli - Quadrants

17 juillet 2008 0 commentaire
  • Un cliché pris sur le vif témoigne d'une rencontre romanesque: celle du célèbre américain Buffalo Bill avec un bandit italien légendaire, Domenico Tiburzi. Un récit étonnant conté par l'italien Francesco Ripoli.

Grosseto, mars 1890. Tiburzi, bandit insaisissable, échappe une fois de plus aux gendarmes. Il se rend alors à Rome où il assiste au Wild West Show de Buffalo Bill, un spectacle, entre théâtre et cirque de plein air, rejouant l’histoire de l’Ouest américain.

Pour reconstruire la trame de ces deux destinées d’aventuriers bien différents, Francesco Ripoli s’appuie sur une photographie. L’idée, simple mais très efficace, suffit pour mettre en lumière les vies de Tiburzi et de Buffalo Bill, légendes emblématiques du banditisme italien pour le premier, de l’Amérique pour le second.

1890 - Par Francesco Ripoli - Quadrants

A la fois peintre, sculpteur et dessinateur, Ripoli confie, dans le cahier de fin, que cet album a été "le terrain sur lequel il a testé et affiné ses capacités en bande dessinée, un domaine qui possède de grandes possibilités de développements artistiques et de grandes potentialités expressives et thématiques." Sa recherche graphique l’a amené sur le terrain d’un surprenant noir et blanc. Tantôt précis, tantôt esquissé, le trait varie d’une scène à l’autre, voire d’une case à l’autre. L’ensemble n’en reste pas moins cohérent et unifié grâce aux taches de gris nuancés qui font office de mise en couleur…

Oscillant entre aventure humaine et récit historique, 1890 décortique, sans délaisser le côté ludique, deux personnages marqués par la violence et symbolisant la fin d’une époque, celle des Indiens et des bandits de grand chemin. Une histoire racontée brillamment.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?