COVID-19 : le 33e Festival Québec BD annulé

19 mars 2020 0 commentaire
  • L’édition 2020 du Festival Québec BD – le plus important événement du genre au Canada francophone – s’ajoute la liste des événements culturels annulés en raison du coronavirus.

L’événement devait avoir lieu du 11 au 19 avril prochains dans une trentaine de lieux de la Vieille Capitale, dont plusieurs sont aujourd’hui fermés (bibliothèques, musées, etc.). Au total, 130 animations et ateliers, 24 expositions et 8 spectacles étaient prévus. Plus de 125 auteurs québécois, mais aussi de la France, de la Belgique, du Royaume-Uni, de l’Italie, de l’Espagne, de Cuba, du Mexique et de l’Allemagne étaient à l’affiche.

Toutefois, tout n’est pas perdu, puisque les spectacles Meurtre à l’Impro avec l’équipe de E=Hergé² et le conte dessiné Les Festins imaginaires seront accessibles en ligne. De même, certaines activités ont été reportées à une date ultérieure. C’est notamment le cas de la pièce Ailleurs que maintenant produite par Entr’actes, ainsi que le spectacle Planches de femmes en hommage à Claire Bretécher. Le Grand Quiz BD et l’Après-midi Crazy Theory ont également été remis à plus tard.

COVID-19 : le 33e Festival Québec BD annulé
L’affiche du 33e Festival Québec BD est une création de Mikaël.
D.R.

Solidarité avec les auteurs

En dépit de l’annulation des célébrations, le Festival Québec BD s’est engagé à verser des cachets aux artistes qui devaient prendre part aux activités prévues. Par voie de communiqué, le directeur général Thomas-Louis Côté précise : « Cette annulation est une décision que nous prenons pour la sécurité des créateurs et créatrices qui sont le cœur de notre événement. Nous ne souhaitons pas qu’ils soient pénalisés, surtout dans une période où ils devront vivre avec d’autres annulations d’activités culturelles ». Voilà un geste qui mérite d’être souligné.

Bédéis Causa

Autre bonne nouvelle, la remise des Prix Bédéis Causa, qui récompense l’excellence en bande dessinée québécoise, sera maintenue et présentée de manière numérique dans une formule « réinventée ».

Les finalistes québécois de cette cuvée 2020 sont :

Grand Prix de la Ville de Québec (meilleur album de langue française publié au Québec un auteur canadien) :
- Comment les paradis fiscaux ont ruiné mon petit-déjeuner, de François Samson-Dunlop (Écosociété)
- Paul à la maison, de Michel Rabagliati (La Pastèque)
- Contacts, de Mélanie Leclerc (Mécanique générale)
- Jours d’attente, de Simon Leclerc et Thomas Desaulniers-Brousseau (La Pastèque)
- Rédemption, Tomes 1 à 3, de Leif Tande (Glénat Québec)

Prix Réal-Fillion (auteur canadien s’étant le plus illustré avec son premier album francophone professionnel) :
- Marie-Noëlle Hébert, La grosse laide (Éditions XYZ)
- Brigitte Archambault, Le Projet Shiatsung (Mécanique générale)
- Stéphane Lemardelé, Le nouveau monde paysan au Québec (La Boîte à Bulles)

Prix Yvette-Lapointe (meilleur album jeunesse de langue française publié par un auteur canadien) :
- Si on était T.1, d’Axelle Lenoir (Front Froid)
- Mort et déterré T.1, de Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron (Dupuis)
- Guiby, le superbébé T.1, de Sampar (Éditions Michel Quintin)
- U-Merlin T.2, de Jean-François Laliberté et Sacha Lefebvre (Éditions Michel Quintin)
- Aventurosaure T.2, de Julien Paré-Sorel (Presses Aventure)

Prix Albéric-Bourgeois (meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur canadien) :
- Zaroff, de François Miville-Deschênes et Sylvain Runberg (Lombard)
- Les Vacheries des nombrils T. 2, de Delaf et Dubuc (Dupuis)
- Mort et déterré T.1, de Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron (Dupuis)

Mosaïque des albums finalistes aux Prix Bédéis Causa 2020.
D.R.

Incertitude à Montréal

Après l’annonce de l’annulation du Festival Québec BD, l’incertitude règne quant à la tenue du Festival BD Montréal, qui doit avoir lieu du 22 au 24 mai 2020.

Pour l’instant, les directives fédérales et provinciales visant à limiter la propagation du coronavirus ne s’étendent pas au mois de mai. Les organisateurs ont d’ailleurs publié une mise à jour précisant que les préparations se poursuivaient afin de tenir l’événement aux dates prévues. Le FBDM reconnaît toutefois que la situation pourrait changer d’ici là.

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Visiter le site web officiel du Festival Québec BD.

  Un commentaire ?