Décès de Bruno Laporte, créateur de Rupert K

30 octobre 2009 5
  • La communauté de la BD québécoise est en deuil de Bruno Laporte, mort accidentellement à 45 ans, dimanche le 25 octobre 2009 à Montréal. Grand sportif, il est mort en pratiquant une de ses passions, le parapente. «Une défectuosité de son équipement serait en cause», annonce le communiqué publié par son frère, Gilles Laporte.

Artiste dans l’âme et auteur contemporain de la bande dessinée québécoise, Bruno Laporte avait créé en 1994 le personnage de Rupert K dans le cadre d’un journal étudiant. Les aventures, disons plutôt les états d’âme, de ce dernier ont fait l’objet de trois recueils publiés aux Éditions Les 400 coups (Collection Coup de griffe) entre 1997 et 2001, avec son frère Gilles au scénario. Un quatrième tome serait en préparation. Le premier tome s’était mérité le Prix Bedeis Causa Espoir de la BD québécoise du Festival de la BD francophone de Québec, en 1998.

Bruno Laporte avait été parmi l’importante délégation du Québec au 27e Festival international de la BD d’Angoulême et a aussi été aussi un des premiers auteurs québécois, avec VoRo et Jean-Paul Eid entre autres, à être distribué en France. Assidu des salons du livre ou des événements organisés par Promo 9e Art à l’époque, il semblait, tout comme son frère Gilles, se plaire en public vêtu des atours de son héros Rupert K : complet sombre très strict, chemise blanche et cravate noire, cheveux bien lissés.

Décès de Bruno Laporte, créateur de Rupert K
Bruno Laporte en dédicace lors de l’événement Montréal BD II, en 2001
(Photo : Le BéDénaute)

En une série de courts épisodes et de dessins humoristiques, les trois tomes de Rupert K sont un voyage au cœur des peurs et des fantasmes de l’enfance. Doté d’une personnalité déjà un peu hors norme, le vécu et les relations de Rupert K à l’école et avec ses amis semblent disjoncter à l’annonce du divorce de ses parents. « En fait Rupert, j’ai l’impression que tu manques d’affection à la maison » lui dit la psychologue de l’école. Comme beaucoup d’enfants en garde partagée, il doit vivre en transit avec sa valise et le nouveau conjoint de sa mère, et apprendre à recréer son univers affectif. Ce thème omniprésent dans Rupert K, a alimenté l’émission Enjeux de Radio-Canada (« Les enfants du divorce », décembre 2001) dont on peut voir un extrait ici.

Bruno Laporte est déjà considéré comme un auteur marquant de la BDQ et laissera le souvenir d’un être convivial et attachant et d’un artiste dynamique et toujours prêt à monter au front pour faire la promotion de la bande dessinée.

Un blogue est maintenant dédié aux bons souvenirs de Bruno Laporte, le public et les amis peuvent y laisser leur témoignage.

Voir le communiqué de Gilles Laporte, son frère, sur le site BDQuébec

Rupert K
© Bruno et Gilles Laporte, avec permission de l’éditeur.

(par Le Bédénaute)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Décès de Bruno Laporte, créateur de Rupert K
    30 octobre 2009 23:42, par Jocelyn Jalette, Québec

    Bien triste nouvelle. Toutes mes pensées vont pour son frère Gilles (que je connaissais) et tout le reste de la famille.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Robert Bisson le 2 novembre 2009 à  23:14 :

      J’ai eu la chance de travailler sur plusieurs projets avec Bruno. son talent d’illustrateur !!!!!!!! Je suis triste et J’envoie de bonnes pensées à ses frères. merci Bruno de ta générosité.

      Répondre à ce message

  • En tant qu’ancien colocataire de Bruno, je peux vous affirmer que c’était un artiste accompli. J’ai toujours été fasciné devant son travail et ses multiples projets. J’ai de très bons souvenirs de lui, de son talent et de sa générosité. Merci Bruno,

    Simon Laroche

    Répondre à ce message

  • Bravo pour son 4e volume
    19 octobre 2010 01:18, par drac54

    Il a toujours été un de mes auteurs favoris.
    En espérant que son oeuvre lui survive ne nombreuses années.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jean-Yves Laporte le 4 novembre 2019 à  17:36 :

      Ouin...
      Dix ans après sa dernière envolée, Bruno reste présent dans nos coeurs et nos esprits et pour ce, Le Salon de la B.D. de Gatineau à la fin-novembre fera une place spéciale à Bruno... R-V là ?

      Merci au Bédénaute et Actuabd de continuer à actualiser le monde de la B.D. auquel Bruno a si grandement contribué...

      Jean-Yves Laporte
      Survivant

      Répondre à ce message