Dofus a dix ans !

16 décembre 2014 0 commentaire
  • À l'occasion de son dixième anniversaire, revenons sur le succès du jeu vidéo Dofus, pierre angulaire de l'univers multimédia du groupe Ankama et donc de ses déclinaisons en bandes dessinées.

Bien avant de se développer en univers cross-média à travers d’autres jeux vidéo (comme son petit frère Wakfu), des séries animées, bandes dessinées, et bientôt en longs-métrages d’animation au cinéma, Dofus était à l’origine un jeu vidéo en ligne sorti en 2004, créé sur le logiciel Flash.

Ce jeu massivement multi-joueurs (MMORPG) au tour par tour, permet aux joueurs d’incarner un ou plusieurs personnages, à choisir parmi 16 classes possibles définissant le caractère, les aptitudes, et l’allure du personnage. Il est aussi possible d’apprendre des métiers, augmenter son niveau, s’équiper en armes ou en potions par exemple.

Dofus a dix ans !Le développement de cet univers à travers plusieurs médias différents, par exemple en bandes dessinées ou en série d’animation, permet d’y retrouver certains personnages rencontrés dans le jeu.

À l’occasion de ce 10e anniversaire, le site officiel du jeu Dofus a d’ailleurs publié une infographie ludique présentant des statistiques amusantes et même farfelues pour certaines. On y apprend par exemple que 162 000 joueurs ont atteint le niveau 200, soit 34 fois plus que le nombre de médailles d’or obtenues aux J. O., ou encore que le nombre d’1,3 million de bandes dessinées Dofus lues correspond à 890 hippopotames de BD.

Cette page d’auto-promo se termine d’ailleurs par l’annonce du premier long-métrage d’animation consacré à Dofus, qui s’intitulera Dofus Livre 1 : Julith, et qui sortira sur grand écran en… 2016. Nous vous reparlerons bien sûr de ces histoires d’œufs à plusieurs reprises d’ici là.

Un artbook spécialement édité pour l’occasion

La réussite de l’univers Dofus doit également beaucoup aux artistes derrière l’environnement graphique. Cet été, les éditions Ankama ont ainsi édité Dofus : 10 Anniversary Years Artbook, présentant les différents univers visuels du monde des Douze, déclinés selon les domaines et les médias.

Xa, le character designer du jeu, est logiquement à la fête dans une première partie consacrée au jeu vidéo originel (aujourd’hui dans le top 5 des jeux MMORPG les plus joués en Europe). L’artbook présente également les illustrations liées à TCG, le jeu de cartes à collectionner, puis le Krosmaster (une gamme de jeux de figurines proposant des combats tactiques au tour par tour), puis un grand chapitre consacré à l’édition : les formats mangas Dofus et Dofus Monsters, ainsi que la collection Dofus Heroes.

Dark Vlad, par Takeshi Jonoo

En fin d’artbook, la rubrique "Animations" propose des esquisses, storyboards et illustrations liées aux univers plus singuliers tels que Goultard le barbare (2007), Ogrest, la légende (2011), ou encore Dofus, aux trésors de Kerubim (2012). Notons que ces courts-métrages d’animation, au moment de leur sortie, se sont retrouvés déclinés en bandes dessinées, nous pensons notamment au manga Ogrest de Mig, ou à Kerubim de Julen Ribas et Eric Hérenguel.

Un extrait de l’artbook, par Ancestral Z

Outre ces auteurs déjà cités, le lecteur de cet artbook pourra admirer le travail d’illustrateurs tels qu’Ancestral Z, Takeshi Jonoo, Maliki, Gilles Aris, Sephy ou Ntamak, déjà auteurs de bandes dessinées, ou illustrateurs travaillant régulièrement pour l’éditeur roubaisien.

Couverture de Dofus T21

Déjà 21 tomes et plus d’un million d’exemplaires vendus pour le manga Dofus

Dès 2005, le jeu vidéo s’est également décliné en bande dessinée au format manga. Les héros Arty et Goultard sont actuellement embarqués dans un périple visant à sauver le monde des griffes du terrible Cornu Mollu. Baignant dans un univers frappadingue, truffées de jeux de mots à tous les étages et de références à la culture bis et aux jeux vidéo rétro, ces aventures de deux bourrins à la recherche des œufs Dofus mettent en scène une flopée de bras cassés dans un fourre-tout bordélique.

Scénarisée par Tot, cette série est dessinée par Ancestral Z et Mojojojo, par ailleurs auteurs des albums humoristiques Chaosland et Paloma.

Sorti en novembre, le tome 21 Peur sur le village s’offre une parenthèse « saucisses » après avoir frôlé l’indigestion de suppos dans les précédents épisodes. Comprenne qui lira ce nouvel opus. L’aventure suivante s’intitulera délicieusement Les Mystérieuses Cités Gores.

Extrait de Dofus T21

L’arrêt du Dofus Mag

Couverture du Dofus Mag

Ankama souhaitant privilégier les supports numériques, le magazine officiel de la communauté des fans de Dofus, lui, a tiré sa révérence ce mois-ci, lors de son 43e numéro, après sept ans d’existence. Depuis juillet 2007 et à travers 56 numéros au total (en comptant les Hors Série), le magazine proposait du contenu inédit, décalé et coloré autour de l’univers du Krosmoz. Après l’arrêt d’Akiba Manga (magazine de pré-publication manga), de IG Mag(consacré aux jeux vidéo), et Mini-Wakfu Mag, il s’agissait du dernier magazine édité par Ankama Presse.

Pour finir, nous retiendrons donc que loin d’être à la traîne derrière son petit frère Wakfu, reconnu grâce aux deux saisons de sa série d’animation diffusée sur France 3, le monde de Dofus est plus que jamais sur le devant de la scène d’Ankama, aidé par la parution toujours en cours de sa série au format manga. Cela devrait se confirmer en 2016 avec la sortie du premier film d’animation de cinéma estampillé Ankama Animation.

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : la couverture de l’artbook "Dofus 10 Years Anniversary".

- Commander l’artbook "Dofus 10 years Anniversary" chez Amazon ou à la FNAC

- Commander le livre "Dofus T21" chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?