Dominique Grange et Tardi : l’espoir d’une pérennité de la lutte [PODCAST]

  • « Élise et les nouveaux partisans » est le dernier album publié par Jacques Tardi chez un nouvel éditeur pour lui : Delcourt. « L’envie de changer d’air avant de me remettre sur le 10e et dernier album d’Adèle Blanc-Sec sur lequel je travaille en ce moment » dit-il sobrement. Mais il n’est pas de Tardi seul. On peut dire qu’il est avant tout celui de Dominique Grange, sa complice, sa compagne, avec qui il a bâti plus d'un projet autour de la Commune ou de Mai 68.

C’est un livre « révolutionnaire » au sens propre qui constitue une sorte de confession-bilan du parcours politique de Dominique Grange, la scénariste de l’album, de sa jeunesse à Lyon à son arrivée à Paris en 1958 et sa rencontre avec Tardi dans les locaux de Charlie Hebdo. Une révolutionnaire, une vraie, qui a gardé, on l’entend dans cette interview, toute la verve et l’engagement de sa jeunesse.

Son avatar, c’est Élise, le pseudo qu’elle portait lorsqu’elle était une jeune chanteuse à textes remarquée par Guy Béart. Dans cette interview, Tardi et elle expliquent pourquoi ils ont voulu faire ce livre. Pour ne pas perdre la mémoire de ces luttes passées, essentiellement.

Avec un engagement constant. Leur album est dédicacé à Georges Ibrahim Abdallah, un communiste libanais propalestinien, en prison en France depuis plusieurs décennies dont Tardi et elle réclament la libération.

Une interview de Didier Pasamonik - Production : ActuaBD.com

Dominique Grange et Tardi : l'espoir d'une pérennité de la lutte [PODCAST]

(par Didier Pasamonik (L'Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

LIKEZ, COMMENTEZ ET ABONNEZ-VOUS À NOS PODCASTS :

- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

 
Newsletter ActuaBD