Glénat : des idées de BD-cadeaux pour la Saint-Valentin

10 février 2009 1 commentaire
  • La Saint-Valentin et son éternelle question : pas de cadeau, cela fait radin, mais le présent classique peut vous faire passer pour ringard, voire obsédé. Alors pourquoi pas une bande dessinée ? Dans l'immense choix possible, nous nous focalisons cette année sur celles de Glénat et consorts.

Le retour du charme, titrions-nous encore il y a quelques jours. Et si Soleil nous réserve comme chaque année ses plus belles filles, Fluide relance le Glamour alors que Delcourt annonce une nouvelle collection ErotiX.

Mais sans préjuger des attentes féminines, on ressent plus la demande du public masculin sur ces titres. D’ailleurs, ce sont souvent des hommes-auteurs qui sont derrières les héros et surtout héroïnes de papiers. Mais qui a dit que la BD était uniquement une affaire d’homme ? C’est vrai qu’au dernier recensement d’auteurs, les dentelles étaient encore en minorité, mais on suppose que cette tendance pourrait un jour ou l’autre s’inverser. Et si ces dames savent élaborer de belles fictions, elles n’hésitent pas non plus à parler d’elles-mêmes sans tabou.

Glénat : des idées de BD-cadeaux pour la Saint-Valentin

Depuis quelque temps, Glénat et ses filiales nous proposent donc des séries mettant en place des héroïnes de la vie courante, qui tentent de s’assumer dans le ’nouveau’ rôle de la femme : indépendante mais sensuelle, sûr d’elle mais suffisamment délicate pour être conquise. Mais comment gérer au quotidien ce fragile équilibre ? Nous avons choisi divers exemples qui peuvent être lu en couple : une façon de parler et de rigoler ensemble sur les diverses caractéristiques de la femme du nouveau millénaire, et de sa relation avec son éternel ami-ennemi : l’homme.

Dernièrement, Aude Picault nous donnait encore de belles leçons d’humour avec la Parisienne Eva, dans J.F. se cherche désespérément, une suite effrénée de gags, prépubliés dans Voici, qui mettait une jeune trentenaire délurée face aux regards des autres et, plus critique encore, à ses propres états d’âme.

Voici qu’Hélène Bruller sort encore un brûlot à l’encontre du regard réducteur des hommes, et des carcans des magazines féminins. Nous avons déjà eu l’occasion de vous parler de ces albums où la scénariste des Mini-Justiciers et du Guide du Zizi sexuel se met en scène pour décrire les affres de son quotidien : Je veux le prince charmant et Hélène Bruller est une vraie salope (une bonne dose de dérision est indispensable à ces lectures).

Dans ce dernier petit guide où chaque double page opposent deux visions du même ‘problème’, elle met en scène avec beaucoup d’humour les canons féminins, et les attitudes masculines, parfois condamnables. Son époux, Zep pour ceux qui l’ignorent encore, est donc mis en scène tel un macho déclaré dont le bon goût et le romantisme paraissent des légendes bien éventées. À lire avec un second degré permanent.

Nous venant du Canada, Eva Rollin nous livre le quotidien d’une Mademoiselle, légèrement mal dans sa peau mais surtout en recherche du compagnon idéal et de la plénitude psychologique (les deux semblent bien liés). Dans une chronique noire et blanche, elle évoque tous les petits moments de la vie, du lever matinal à la visite chez le gynéco en passant par le recueil de ses photos de jeunesse avec son coup d’un soir. Un second album vient d’ailleurs de sortir : Candeur et Décadence.

Donc, chez Glénat (et consorts), la gent féminine a décidé de se décomplexer en osant rire d’elle-même : des confidences, pas toujours sur l’oreiller, mais qui ont l’avantage de détendre … l’atmosphère, et qui pourraient amorcer des discussions de couple, autant gages que vérités.

Et si vous êtes célibataire, et que vous pestez contre cette période infamante de l’année où l’on vous rabâche les oreilles en permanence avec les couples, les cadeaux à offrir et votre potentiel moitié à chérir, il vous reste à vous plonger dans la vie de Valentine. Un peu boulote, un peu dépressive, un peu mal dans sa peau, un peu au chômage et surtout très célibataire, cette jeune femme pourra catalyser toutes vos potentielles rancœurs, car vous pourrez toujours vous dire que vous n’êtes peut-être pas si mal loti que cela !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Via Amazon, commander :
- Eva, tome 1 : J.F. se cherche déspérément
- d’Hélène Bruller : Les autres filles ... et leurs mecs
- Mademoiselle : T1 Manuel de la célibataire imparfaite et T2 Candeur et Décadence
- Valentine : T1, T2, T3 et T4.

Lire les premières pages de :
- Eva tome 1
- Mademoiselle tomes 1 et 2
- Les autres filles ... et leurs mecs (malheureusement, le scan oppose les pages du même thème, c’est-à-dire la base du livre.]
- Valentine, T4 : 30 millions de virus

Visiter le site de Valentine

Les illustrations sont ©Glénat, Vents d’Ouest & Drugstore.

 
Participez à la discussion
1 Message :