Glouton, la terreur des glaces - Par B-gnet - BD Kids

18 novembre 2019 0 commentaire
  • Séance de rattrapage à l'occasion de sa nomination dans la sélection du Prix Jeunesse de l'ACBD: Glouton, la terreur des glaces offre une suite de saynètes hilarantes mettant en scène un glouton, animal aussi féroce que vorace. À mettre entre toutes les (jeunes) mains.

Sorti en début d’année 2019, Glouton, la terreur des glaces s’invite dans l’actualité de cette fin d’année par le biais de sa présence dans la sélection du Prix Jeunesse de l’ACBD. Et tant mieux : voilà l’occasion de présenter un titre humoristique qui pourrait aisément trouver sa place au pied du sapin pour nombre d’enfants.

Notre glouton, car c’est de lui qu’il s’agit, n’est pas un lointain cousin de Wolverine. S’il partage avec lui une certaine férocité et le goût de la bagarre, c’est surtout sa voracité qui le caractérise. L’animal n’a peur de rien, surtout pas de plus gros que lui, car plus c’est gros, plus ça propose de viande et plus ça lui donne faim. Et puis il n’est pas le plus grand prédateur du Grand Nord pour rien comme il aime à le rappeler à la moindre occasion, surtout à ceux pour qui ce ne serait pas évident.

Glouton, la terreur des glaces - Par B-gnet - BD Kids
Présentation de l’animal
Glouton © B-gnet / BD Kids

Ainsi, notre glouton négocie avec des loups une partie de leur proie avant de revenir leur casser le museau, parce que quand même c’est plus rigolo, ou s’impose face à un ours dans l’appropriation d’un chien qui se demande bien ce qu’il a fait pour se retrouver ainsi entre deux feux.

D’ailleurs, la relation entre le glouton et le chien constitue l’un des points forts de l’album et n’est pas sans rappeler lointainement Le Génie des alpages de F’murrr. Il y a en effet quelque chose de parent, dans l’irrévérence matinée de finesse, dans la fausse grossièreté, dans un certain humour absurde et dans ces situations improbables inscrites dans des espaces désolés peuplés d’une faune aux comportements étrangement anthropomorphisés.

Mais Glouton, c’est surtout à mourir de rire et les enfants ne manqueront pas de se bidonner, littéralement, au fil de la lecture. Une lecture salutaire, donc, en cette fin d’année.

Négociation avec un ours autour d’un chien
Glouton © B-gnet / BD Kids

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Glouton, la terreur des glaces. Par B-gnet. BD Kids. Sortie le 30 janvier 2019. 64 pages. 9,95 euros.

  Un commentaire ?