Hyde & Closer T1 - Par Haro Aso - Delcourt/Akata

11 octobre 2009 0
  • Nouveau shonen décapant mixant humour et sciences occultes, {Hyde & Closer} démarre fort dans une ambiance défoulatoire assez réussie.

Shunpei Closer est un collégien timide plutôt du genre à fuir au moindre problème. Et un problème, justement, il en a un de taille qui lui tombe sur le coin de la tronche. Son grand-père, Alsyd Closer, n’est pas archéologue comme il le prétend. Lui, son domaine c’est plutôt les incantations et les dons divinatoires. Il est même considéré comme le plus grand sorcier du XXe siècle. Voilà six ans qu’Alsyd a mystérieusement disparu et certains sorciers comptent en profiter pour lui piquer son titre et sa puissance.

Comment ? En dévorant tout simplement le cœur de son descendant sensé renfermer des pouvoirs héréditaires. Heureusement pour Shunpei, son grand-père avait pris soin de lui laisser un ours en peluche qu’il avait envoûté. Voici donc Hyde qui entre en scène, armé de sa tronçonneuse infernale, endossant le rôle de garde du corps de l’adolescent sur lequel se mettent à fondre certains sorciers cupides.

Avec cette série, nos braves nounours prennent un sacré coup de vieux ! Haro Aso, jeune mangaka prometteur, réutilise ici des éléments traditionnels du genre shonen : de l’action saupoudrée d’humour, un garçon propulsé dans des aventures à priori trop lourdes pour ses épaules et un fond de mystère à dévoiler. Grâce à ses idées plutôt originales et à un univers sympathique, il rend sa série très rapidement accrocheuse.

Les évènements s’enchaînent à un rythme soutenu, laissant parfois place à ce qu’il faut de révélations pour retenir l’attention. Sans être ultra-révolutionnaire, la trame tient bien la route. Malgré l’évidente succession de sorciers s’attaquant à Shunpei par le biais de poupées et autre pantins, Haro Aso sait éviter les répétitions et l’humour délirant évite la lassitude. Graphiquement, Hyde & Closer ne sort pas vraiment des sentiers battus, mais le trait est maitrisé et on apprécie également la vitalité qui s’en dégage.

Grâce à ses combats originaux entre jouets envoûtés et son ambiance humoristico-fantastique, Hyde & Closer convainc sans prise de tête. Une série à suivre... À l’écart de toute peluche suspecte, évidemment !

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?